Construction de la vulnérabilité face au choléra : usages conceptuels entre care et contrôle en pays Akan

par Léonard Heyerdahl

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Frédéric Le Marcis.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Histoire, géographie, aménagement, urbanisme, archéologie, sciences politiques, sociologie, anthropologie (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Le choléra est une maladie entérique antique originaire du delta du Gange, elle atteint l’Afrique Sub Saharienne à l’été 1970 et continue d’y sévir. Le déploiement progressif de dispositifs de surveillance a produit, entre autres, la cartographie de zones chaudes et l’identification de populations à risque, aux premiers rangs desquelles les pêcheurs artisanaux. Partant de terrains dans ces zones nous interrogerons ce que signifie le risque choléra pour ceux qui sont labellisés comme à risque ou vulnérables ; comment ce complexe risque/vulnérabilité se construit et ce qu’il implique ; comment le contrôle du choléra en Afrique s’envisage pour les héritiers de John Snow, devenu père fondateur de l’épidémiologie moderne en combattant « le poison choléra » à Soho, Londres, 1854. Que nous apprennent les métamorphoses du contrôle choléra sur l’émergence et la diffusion des outils de gestion globale des risques ?


  • Pas de résumé disponible.