Evaluation de performances pour réseaux économes en énergie

par Youssef Ait El Mahjoub

Projet de thèse en Réseaux, information et communications

Sous la direction de Jean-Michel Fourneau et de Hind Castel-taleb.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Orsay, Essonne ; 2015-....) , en partenariat avec DAVID - Données et Algorithmes pour une ville intelligente et durable (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Minimiser la consommation énergétique dans un réseau informatique suppose de pouvoir éteindre (ou mettre en vielle profonde) les éléments de réseaux inutiles, compte tenu du trafic actuel. Une approche complémentaire est de modifier les tables de routage pour ne plus utiliser un lien faiblement employé afin de l'éteindre. Ces stratégies impliquent une dégradation de performance et de la fiabilité. Il est donc indispensable d'étudier les performances en supposant que le réseau adapte ses serveurs, ses liens et ses tables de routage à une variation observée ou prévue du trafic. Nous proposons de généraliser certains résultats que nous avons déjà obtenus pour montrer que, sous des hypothèses classiques, les modèles de ces réseaux ont une solution stationnaire à forme produit (donc une forme close facilement calculable). De plus nous pensons utiliser la théorie des ordres stochastiques pour rendre plus générales les hypothèses sur les temps d'adaptation du réseau à la dynamique du trafic.

  • Titre traduit

    Performance evaluation of green networks


  • Résumé

    Minimizing energy consumption in a computer network requires to power off (or put in deep state) unnecessary network elements for a given current traffic. A complementary approach is to change the routing tables to no longer use a low employee link in order to shut it down. These strategies involve a deterioration in performance and reliability.It is therefore essential to study the performance assuming that the network adapts its servers, its links and routing tables to an observed or expected changes in traffic. We propose to generalize some results we have already obtained to show that under classical assumptions, models of these networks have a stationary solution in "closed form" (​​a closed form easily calculable). Furthermore, we may use stochastic theory orders to make more general assumptions about the time that costs the network to adapt its parameters to the dynamics of traffic.