Conception et production d'anticorps anti-TNF non immunogéniques pour le traitement des maladies inflammatoires

par Coline Sivelle

Projet de thèse en Biochimie et biologie structurale

Sous la direction de Bernard Maillere.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Innovation thérapeutique : du fondamental à l'appliqué , en partenariat avec Service d'Ingénierie Moléculaire des Protéines (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    L'objectif de ce projet de thèse est de produire des variants non immunogéniques de l'Infliximab et de l'Adalimumab, deux anticorps thérapeutiques majeurs, spécifiques du TNF-a. La stratégie de dé-immunisation reposera sur la suppression des séquences immunogeniques (épitopes T) que nous avons identifiés dans le cadre du projet LERMIT R2. Les variants actifs seront sélectionnés à partir de banques de mutants exprimés à la surface de levures. L'enjeu scientifique de cette thèse est de concilier la perte d'immunogenicité avec le maintien de la fonction biologique sachant que les séquences responsables de ces activités sont très chevauchantes.

  • Titre traduit

    Conception and production of non-immunogenic anti-TNF antibodies for inflammatory diseases treatment


  • Résumé

    The aim of this PhD project is to produce non-immunogenic variants of infliximab and adalimumab, two major therapeutic antibodies specific for TNF-a. The de-immunization strategy relies on the removal immunogenic sequences (epitopes T) we recently identified in the frame of the project LERMIT R2. The active variants will be selected from libraries of mutants expressed on the yeast surface. The challenge of this project is to reconcile the loss of immunogenicity with maintaining the biological function knowing that the sequences responsible for these activities are overlapping.