La rémunération et le salaire d'efficience des dirigeants des sociétés cotées en France.

par Eya Jelloul

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Zeineddine Khelfaoui.

Thèses en préparation à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Université de Tunis - El Manar , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec ART-Dev - Acteurs, Ressources et Territoires dans le Développement (laboratoire) depuis le 30-01-2017 .


  • Résumé

    Notre recherche vise à étudier l'impact de la rémunération des dirigeants sur la performance financière et boursière des entreprises françaises cotées au SBF 120 d'une part et l'impact du niveau de la productivité de ces dirigeants au sein de ces dernières pour amender leurs salaires d'efficience à ceux du marché d'autre part. Ce sujet arrive à trouver son intérêt du fait de l'émergence de scandales liés aux niveaux des montants des rémunérations des dirigeants dans un contexte accentué par un tabou quant à cette question. Pour examiner notre problématique, nous affilions le cadre de la théorie d'agence permettant de traiter le concept de la rémunération. Pour concevoir la rémunération des dirigeants, nous avons retenu par le salaire fixe et la partie variable dite incitative, mesurée par le bonus, les stocks options, les primes de départ, les primes de bienvenue, les retraites chapeaux, les jetons de présence et les avantages non pécuniaires. Pour estimer la performance (financière et boursière) nous avons choisi la ROA, ROE, ROS et le ratio market to book.

  • Titre traduit

    Compensation and the effeciency wage of CEOs of listed companies in France.


  • Résumé

    Our research aims to study the impact of executive compensation on the financial and stock market performance of listed French companies in the SBF 120 on one hand and the impact of the level of productivity of these leaders in the past to amend their efficiency wages to those of the other market on the other hand. This topic seem to find his interest because of the emergence of scandals related to the levels of executive pay amounts in an environment enhanced by a taboo on this issue. To examine our problem, we affiliate under the agency theory to address the concept of pay. To design executive compensation, we chose the fixed salary and the so-called incentive variable portion, measured by the bonus, stock options, severance bonuses, welcome bonuses, hats pensions, attendance fees and non-monetary benefits. To estimate the performance (financial and stock market) we chose the ROA, ROE, ROS and the market to book ratio.