La place de l'infinitif dans la premiére littérature néo-hellénique, du XII° au XVI° siècle

par Christine VON BRANDIS (Fortin)

Projet de thèse en Etudes grecques

Sous la direction de Bernard Flusin.

Thèses en préparation à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) depuis le 26-10-2016 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.