Déterminants de la colonisation des huîtres dans les vibrions

par Daniel Oyanedel Trigo

Projet de thèse en Mécanismes des Interactions parasitaires pathogènes et symbiotiques

Sous la direction de Delphine Destoumieux et de Guillaume Charriere.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec IHPE - Interactions Hôtes-Pathogènes Environnements (laboratoire) depuis le 22-07-2016 .


  • Résumé

    Des épidémies de mortalité récurrentes ont été enregistrées au cours des dernières années dans la production française d'huîtres Crassostrea gigas (Samain et McCombie, 2008, Le Roux et al., 2016, Pernet et al., 2016). Depuis 2008, les mortalités ont massivement affecté les juvéniles (Martenot et al., 2011, Barbosa Solomieu et al., 2015, Guo et Ford, 2016). Cette maladie d'étiologie complexe, fortement dépendante de la température, est fréquemment appelée «syndrome des mortalités de masse» (Pernet et al., 2012, Renault et al., 2014, Barbosa Solomieu et al., 2015). Bien qu'ils soient incomplètement compris, les agents pathogènes les plus fréquemment incriminés associés à la maladie sont les virus de l'herpès (OsHV-1 μVar) et les populations pathogènes des vibrions du clade Splendidus (Le Roux et al., 2002; Gay et al., 2004; Segarra et al. (1998), et dans la littérature sur l'utilisation du terme " Il a été démontré que OsHV-1 inhibe les processus immunitaires importants dans l'huître, comme le processus d'apoptose des cellules immunitaires d'huître, ainsi que des données très récentes du laboratoire IHPE indiquant que OsHV-1 réprime la réponse antibactérienne des huîtres (de Lorgeril et al. , en préparation). De tels changements dans la physiologie de l'hôte pourraient favoriser la prolifération des bactéries dans la maladie. Dans l'ensemble, la capacité des vibrios à s'installer dans l'hôte, l'huître, est susceptible d'être le résultat d'un équilibre délicat entre les stratégies de résistance aux antimicrobiens des vibrions et la permissivité de l'hôte. Les objectifs de cette étude sont 1. Pour déterminer s'ils sont sensibles à la colonisation des tissus d'huîtres, réservez une meilleure résistance aux défenses d'huître. 2. Pour évaluer si la permissivité de l'hôte a été modulée par d'autres facteurs biotiques pour devenir favorable à la colonisation par des vibrions.

  • Titre traduit

    Determinants of oyster colonization in vibrios


  • Résumé

    Recurrent mortality outbreaks have been recorded over the past years in the French production of Crassostrea gigas oysters (Samain and McCombie, 2008; Le Roux et al., 2016; Pernet et al., 2016). Since 2008, mortalities have massively affected juveniles (Martenot et al., 2011; Barbosa Solomieu et al., 2015; Guo and Ford, 2016). This disease of complex etiology, which is highly dependent on temperature, is frequently referred to as “mass mortalities syndrome” (Pernet et al., 2012; Renault et al., 2014; Barbosa Solomieu et al., 2015). Although incompletely understood, the most frequently incriminated pathogenic agents associated to the disease are a herpesviruses (OsHV-1 μVar) and pathogenic populations of vibrios of the Splendidus clade (Le Roux et al., 2002; Gay et al., 2004; Segarra et al., 2010; Lemire et al., 2014; Barbosa Solomieu et al., 2015; Travers et al., 2015). Has been shown that OsHV-1 inhibits important immune processes in the oyster such as the apoptosis process of oyster immune cells together with very recent data from the IHPE laboratory that indicate that OsHV-1 represses the antibacterial response of oysters (de Lorgeril et al., in prep). Such changes in the physiology of the host could promote bacteria thrive in the disease. Altogether, the capacity of vibrios to settle within the host, the oyster, is likely to be the outcome of a delicate balance between antimicrobials resistance strategies of the vibrios and the host permissiveness. The objectives if this study are 1. To determine if vibrio populations able to colonize oyster tissues harbor better resistance to oyster defenses. 2. To evaluate whether the host permissiveness has to be modulated by other biotic factors to become favorable for colonization by vibrios.