Circuits courts alimentaires : vers des organisations logistiques plus durables ?

par Brewenn Metayer

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Corinne Blanquart.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec Laboratoire Systèmes Productifs, Logistique, Organisation des Transports, et Travail (laboratoire) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    L'augmentation de la demande de produits alimentaires issus des circuits courts s'est récemment opérée ; provoquée par une prise de conscience individuelle et collective des enjeux de développement durable. Pour autant la croissance du nombre d'exploitants commercialisant leurs produits en circuit court ne relève pas d'un fait généralisé. Le coût à la fois économique et environnemental de ces schémas de distribution pénalisent les producteurs, avec en cause une non-optimisation de la logistique. Bien qu'il existe des solutions logistiques adaptées, pouvant viabiliser sur le long terme l'acheminement des produits alimentaires en circuit court, des freins subsistent à l'adoption de ces pratiques organisationnelles. Sur le plan théorique, la thèse suit le corpus du courant conventionnaliste, dans lequel la coordination entre les acteurs de l'organisation n'est pas unique et revêt de nombreuses formes. La littérature sur les organisations logistiques indique que la qualification de la coordination et des règles instaurés entre les acteurs dépendent en outre des caractéristiques du système productif (production et demande), mais aussi de la nature des formes de proximité (variables territoriales). L'hypothèse de recherche est de montrer que chaque organisation logistique suit des logiques de performances spécifiques et que les facteurs de sélection des modalités de la logistique dépendent bien d'un triptyque production - demande - territoire particuliers. La thèse révèlera une typologie de familles logistiques qui montreront en quoi les formes organisationnelles sont-elles durables ou non.

  • Titre traduit

    Short food supply chain : to more sustainable logistical organisation ?


  • Résumé

    Food produces of short supply chains demand has newly increased ; caused by a collective and individual awareness of sustainable development issues. However, the number of farmers marketing their produces in a short supply chain pattern does not growth everywhere. The cost both economical and environmental, of these distribution patterns penalises farm operators, because of non-optimisation of logistics. Although adapted logistical solutions exist, which can make sustainable on a long term way the delivery of food in short supply, some drags remain against the organisational practices acceptance. On a theoretical level, the thesis follows the conventionnalist school of though, in which coordination between actors is not single but is multiple nature. Scientific literature on logistic organisations shows that coordination and the rules included relies on productive system features (production and demand), but also on proximities features (territorial varaibles). The hypothesis is each logistic organisation follows particular performances logics and factors of choice of logistics modalities rely on a specific combinaison of production – demand – territory variables. The thesis highlights a typlogy of logistic famillies showing in what the organisations are sustainable or not.