Modélisation multi-échelle du clivage des aciers ferritiques

par Yang Li

Projet de thèse en Matériaux

Sous la direction de Christian Robertson.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences Mécaniques et Energétiques, Matériaux et Géosciences (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec CEA/SRMA - Service de Recherches Métallurgiques Appliquées (laboratoire) et de École normale supérieure Paris-Saclay (Cachan, Val-de-Marne) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 03-10-2016 .


  • Résumé

    L'injection du liquide de refroidissement dans le circuit primaire en raison de la perte de caloporteur (APRP) pourrait induire une diminution significative de la température. Dans le même temps, souffrant de rayonnement du réacteur, le métal présente des changements des propriétés comme une variation de la température de transition ductile-fragile (DBTT), ce qui augmente la probabilité de la rupture fragile du métal à la température ambiante. Par conséquent, ces dernières années, la prédiction de l'évolution de la rupture des métaux irradiés attire beaucoup d'attentions. Dans ce contexte, notre projet présente une méthode de simulation pour étudier ce problème. L'effet des défauts induits par les radiations sur la dislocation d'étalement dans le matériel post-irradié sera étudié par dynamique des dislocations en trois dimensions (DD) simulations adaptées au corps centré cubes (BCC) grains ferritiques. De cette façon, après irradiation plastique déformation est simulée à différentes températures de rayonnement et les doses. Afin de quantifier la réduction du mouvement des dislocations, des nouveaux concepts tels que Defect Induced Apparent Temperature (DIAT) shift seront développés et être comparés avec les faits physiques du métal réel.

  • Titre traduit

    Multi-scale modelling of cleavage in ferritic steels


  • Résumé

    The injection of the coolant into primary circuit due to the loss of coolant accident (LOCA) could induce a significant temperature decrease. At the same time, suffering from the radiation of the reactor, material presents some changes of properties such as a ductile-brittle transition temperature (DBTT) shift which increases the probability of the brittle fracture of the metal at room temperature. Therefore, in recent years, the prediction of the fracture mechanism of irradiated metals draws a lot of attentions. In this context, our project presents a simulation method to investigate this problem. The effect of radiation-induced defects on the dislocation spreading in post-irradiated material will be investigated by three-dimensional dislocation dynamics (DD) simulations adapted to body centered cubic (BCC) ferritic grains. In this way, post-irradiation plastic straining is simulated at various radiation temperatures and doses. In order to quantify the reduction of dislocation motion, some new concepts such as the Defect Induced Apparent Temperature (DIAT) shift will be developed and be compared with the physical facts of the real metal.