The Marquis of Santa Cruz de Marcenado: culture, militias and social networks.

par Pelayo FernáNdez GarcíA

Projet de thèse en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Chantal Grell et de Jorge Uría gonzález.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay en cotutelle avec l'Université d'Oviedo , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020) , en partenariat avec Dynamiques Patrimoniales et Culturelles (laboratoire) et de université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    Álvaro Navia-Osorio, troisième marquis de Santa Cruz de Marcenado, a effectué une intense carrière militaire, diplomatique et littéraire pendant sa vie. Il a commencé sa carrière militaire dans la guerre de Succession d'Espagne du côté des Bourbons, et ensuite agit comme ambassadeur officieux à la cour de Victor-Amédée II de Turin. Profitant du profond environnement culturel à cette cour, il a écrit la plupart de son master opus, les Réflexions militaires (largement diffusés en Europe dans le XVIIIème siècle, soient traduits à 5 langues après de l'espagnol) dont dernier volume a été publié à Paris quand son auteurr était ambassadeur plénipotentiaire de l'Espagne au congrès de Soissons. Marcenado mourit en défendant la ville d'Oran, laissant derrière lui l'héritage de ses écrits, y compris sa Politique-économique-monarchique Rapsodie, et un projet de Dictionnaire universel préalable au Encyclopédie de Diderot et D'Alembert. Il y a de nombreuses informations biographiques sur le troisième marquis de Santa Cruz de Marcenado et aussi en ce qui concerne ses Réflexions. Une étude des différentes éditions de cet ouvre (mon travail de thèse du master) a apporté une certaine perspective sur l'étendue de leurs idées en dehors de l'Espagne, ainsi que sur les canaux par lesquels ces publications ont été faites, certains d'entre eux en contact direct avec le marquis. Premièrement, nous avions envisagé étudier la figure de Marcenado du point de vue des réseaux sociaux. En dépit de sa nature autodidacte, le marquis fut associé intellectuelle et socialement à certains cercles et individus à l'intérieur et à l'extérieur de l'Espagne, et dans une variété de domaines (militaire, courtisan, diplomate, éditeur), qui avait pour déterminer partiellement leurs idées. En ce sens, nous proposons une étude de Marcenado sur le point de vue de son travail, en continuité avec ce qui a été fait pour étudier les questions des Réflexions militaires. Une étude de l'œuvre de Marcenado (pas seulement ses Réflexions) pourrait permettre de toucher leurs relations intellectuelles, diplomatiques, et de publication, mais cela impliquerait le tronc central de la recherche, combiné avec des autres sources documentaires. On peut supposer que toutes ces informations seraient utiles pour une reconstruction, bien que partiel, des relations du marquis, et aussi une analyse du cadre idéologique de ses idées, son propre valeur, et l'influence potentielle de ces dans les siècles après son auteur. Ils représentent tous des idées différentes, des contacts et des espaces culturels qui peuvent être analysées dans la thèse.

  • Titre traduit

    The Marquis of Santa Cruz de Marcenado: culture, milices and social networks.


  • Résumé

    Álvaro Navia-Osorio, third marquis of Santa Cruz de Marcenado, conducted an intensive military, diplomatic and literary activity throughout his life. He began his military career in the Bourbon side of the Spanish Succession War, and then acted as an unofficial ambassador to the court of Victor Amadeus II of Turin. Taking advantage of the intense cultural environment of that court, he wrote there the majority of his most important work, his Military Reflections -widely translated, to 5 more languages, at XVIIIth century's Europe-, whose last volume was published in Paris, when he represented Spain as ambassador plenipotentiary at the Congress of Soissons. Marcenado die defending the city of Oran, leaving behind the legacy of his writings, including his Political-economic-monarchical Rhapsody and a truncated project of Universal Dictionary, which would have been prior to the French Encyclopedia. There is extensive biographical information on the third marquis of Santa Cruz de Marcenado and equally extensive regarding his Reflections. A study of the different editions of this work -my thesis of Master- has brought some perspective on the extent of their ideas outside of Spain, as well as point out the way through these publications were written, some of them in direct contact with the Marquis. At first we had considered studying the figure of Marcenado from the point of view of social networks. Despite his autodidact nature, marquis' projects were intellectually and socially linked to certain circles and individuals inside and outside Spain, and in a variety of fields (military, courtier, diplomat, publisher) that must have partially determined their ideas. In that sense, we will try to make a Marcenado study from the point of view of his work, in continuity to what has been done studying his Military Reflections. A research of the global work of Marcenado could allow to study his military, diplomatic and intellectual relationships, but this would involve the central trunk of the investigation, that would be completed with some other documentary sources about his life. Presumably, all this information will allow to reconstruct the social fabric around the marquis, and to analyze the ideological framework of his ideas, their own value, and the potential influence of these in the centuries after its author. They all represent different concepts, contacts and cultural areas that can be analyzed further in the thesis.