Les politiques publiques de réconciliation en Irlande du Nord depuis les accords de paix de 1998

par Nadège Druelle (Dumaux)

Projet de thèse en Lettres et Sciences Humaines - SHS

Sous la direction de Sylvie Mikowski.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec (CIRLEP) Centre Interdisciplinaire de Recherches sur les Langues Et la Pensée (laboratoire) depuis le 10-11-2016 .


  • Résumé

    De nombreux ouvrages et publications ont été consacrés à l'étude du conflit nord-irlandais et de ses répercussions sur la société urbaine et rurale. Ainsi, le clivage de cette société a déjà été analysé sous différents angles ; d'un point de vue religieux, politique, ethnique, social et culturel. De nombreux sondages répertoriés dans les archives des Universités d'Ulster et de Queen's nous renseignent sur l'opinion des nord-irlandais sur des questions politiques ou religieuses jusque dans les années 2000. Grâce à ces sources, nous disposons de certaines connaissances quant à la transmission de l'héritage du conflit nord-irlandais; héritage politique, religieux et culturel. Cependant, aucun travail de recherche en France ne s'est encore penché sur la vie quotidienne des nord-irlandais dans cette société nouvelle post-1998, en s'intéressant particulièrement aux relations inter-communautaires dans l'Irlande du Nord urbaine, ou aux politiques de réconciliation mises en place par les pouvoirs publics visant à réduire les divisions entre les anciens belligérants. Cette étude sera centrée sur plusieurs aspects de ces politiques publiques de réconciliation ; un aspect culturel, en s'intéressant par exemple à la muséologie consacrée à la mémoire des Troubles ou à d'autres manifestations culturelles (théâtre, festivals, célébrations, etc); un aspect urbanistique, qui serait consacré au renouveau de la ville de Belfast, visant à effacer (ou non) les traces du conflit); un aspect politique et religieux concernant entre autres l'organisation des parades traditionnelles et autres commémorations; un volet consacré aux politiques éducatives visant la réconciliation, avec l'ouverture d' écoles multiconfessionnelles et l'enseignement des langues régionales correspondant à chaque groupe ; un aspect social traitant des situations sur le front de l'emploi du point de vue des deux communautés . Cette recherche tentera de mettre en exergue l'héritage politique, religieux et culturel que reçoivent les nouvelles générations et l'environnement dans lequel elles évoluent ; mais aussi de comprendre l'évolution au cours des vingt dernières années des comportements inter-confessionnels et inter- communautaires. Le nouveau contexte politique du Brexit sera pris en compte. Des parallèles avec d'autres sociétés divisées seront établis afin d'apprécier les réussites et les échecs des politiques de réconciliation dans l'Irlande du Nord d'après les Accords de Belfast.

  • Titre traduit

    Public policies about the peace process in Northern Ireland since 1998 agreement.


  • Résumé

    The division of society in Northern Ireland has already been studied from several points of view: religious, political, ethnical, social and cultural ones. Many publications have focused on daily life in Northern Ireland since the 1998 peace agreement and especially on the relations between the communauties. Public policies encouraging reconciliation have to be studied especially in the context of Belfast urban districts. Several aspects will be developed: -a cultural aspect: for instance, the museums programs devoted to the Troubles, the new Belfast urban planning and development a political and religious aspect dealing with the policies regarding the organisation of parades; an educational aspect regarding language teaching policies as well as the teaching of history; a social aspect focusing on work policies ,unemployment and job distribution according to communities. This research will focus on the political, religious and social legacy of the conflcit and in what ways it conditions the young in all aspects of their lives (school, education, leisure, job opportunites, etc). Its aim is to understand relations between the communities in a new political context, such as Brexit for instance. Parallels with other divided societies will be established in order to understand the success and failures of public policies of reconciliation.