Ingénierie participative, de la conception à l’exploitation. Quelles conditions d'innovation pour l'aménagement des pôles gare ?

par Livia Lastrucci (Haumont)

Projet de thèse en Sciences humaines et humanités nouvelles spécialité Architecture, Urbanisme et Environnement

Sous la direction de Jodelle Zetlaoui leger et de Bendicht Weber.

Thèses en préparation à Paris, HESAM , dans le cadre de Ecole doctorale Abbé-Grégoire , en partenariat avec LET - Laboratoire Espaces Travail (laboratoire) et de Conservatoire national des arts et métiers (France) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 18-11-2016 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse porte sur une analyse des dispositifs participatifs pouvant être mobilisés depuis la phase de conception à la phase d’exploitation dans l’aménagement des pôles gare. Elle s’intéresse plus particulièrement aux perspectives d’innovation dans les usages et l’exploitation des projets conçus à partir de ces méthodes. Au regard du contexte actuel et de l’intérêt que SYSTRA porte à ce sujet, la thèse aura pour objet d’étudier les formes de démocratisation du processus de projet des gares. Elle proposera une analyse au croisement des enjeux participatifs et du projet de mobilité. Le travail sera réalisé à partir d'une immersion en entreprise, au regard des collaborations interprofessionnelles, entre architectes et ingénieurs, au sein de la maîtrise d'ouvrage, de la maîtrise d'œuvre et dans le rapport maîtrise d'ouvrage-maîtrise d'œuvre, en tenant compte de la nature des procédures de dévolution des marchés et des contextes culturels pour les cas qui seront observés en France et à l’étranger. La thèse donnera ainsi lieu à une analyse de la façon dont architectes et ingénieurs collaborent dans le travail global de conception et les incidences de la participation sur ces modalités de collaboration.

  • Titre traduit

    «Participatory engineering, from concept to operation. What terms for innovation for the development of stations? »


  • Résumé

    This research is to focus on the participatory approaches which could be implemented within the development plans for transport hubs in France, trying to draw lessons from recent projects both in France and abroad. Drawing upon projects, it aims to analyse the probable impacts that such co-design methods (participating with building users and passengers) would have upon project organisation, know-how and results. This project focuses on an analysis of participatory mechanisms that can be mobilized from the design phase to the operational phase in the development of stations. It is particularly interested in the prospects for innovation in the use and operation of projects developed from these methods. This research study the forms of democratization project process in stations and propose a cross analysis of participatory stakes and mobility project.