Développement de nouvelles méthodes de marquage tritium et deutérium de molécules d'intérêt biologique à l'aide de nanocatalyseurs métalliques

par Viktor Pfeifer

Projet de thèse en Chimie

Sous la direction de Grégory Pieters.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences Chimiques : Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes , en partenariat avec Service de Chimie Bioorganique et de Marquage (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Le projet de recherche concerne la mise au point de nouvelles méthodes de marquage par le deutérium et le tritium de molécules d'intérêt biologique. Pour ce faire le candidat devra explorer la réactivité de diverses nanoparticules métalliques (Ruthénium, Platine, Palladium,…). Les cibles envisagées sont des molécules complexes comportant divers motifs présents de manière récurrentes dans les structures de candidats médicaments déjà sur le marché ou en cours de développement.

  • Titre traduit

    Tritium and Deuterium labelling of drug-like molecules catalyzed by metallic nanoparticles


  • Résumé

    The main objective of this PhD will be the discovery of new deuterium and tritium labelling methods using metallic nanoparticles. In the first part, the reactivity of several types of Ruthenium nanoparticles will be studied in the context of nitrogen heterocycles labelling. Some of these nitrogen containing heterocycles are recurrent in drug candidates and the heterotopicity of the catalyst offers the possibility to incorporate hydrogen isotopes both in alpha and beta positions of nitrogen using mild reaction conditions and D2 (or T2) as isotopic source. Optimized conditions will be determined in order to apply this new methodology to tritium labelling of drug candidates.