Comment restaurer le fonctionnement des systèmes socio-écologiques? Savoirs locaux et savoirs scientifiques sur les régimes de feu dans la forêt boréale.

par Sarah Cogos

Projet de thèse en Écologie

Sous la direction de Nathalie Frascaria Lacoste.

Thèses en préparation à Paris Saclay en cotutelle avec l'Université Suédoise des Sciences Agricoles (Sveriges Lantbruksuniversitet - SLU) , dans le cadre de Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement et Santé , en partenariat avec ESE Écologie, Systématique et Évolution (laboratoire) , Trajectoires EcologiqueS et Société (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2016 .


  • Résumé

    Des forêts tropicales aux régions boréales, le feu est une perturbation naturelle indispensable au fonctionnement de nombreux écosystèmes. La suppression des feux pendant l'ère moderne est donc considérée comme un dégradation des dynamiques écologiques devant être restaurées. Le feu est également un outil puissant d'ingénierie écologique, utilisé par l'homme pour modifier son environnement depuis des millénaires. IL s'agit donc d'un processus aussi bien naturel que culturel qui a façonné les systèmes socio-écologiques que nous connaissons aujourd'hui. Pourtant, le rôle des communautés humaines et des pratiques traditionnelles de gestion est encore peu pris en compte dans la compréhension et dans les projets de restauration de ces régimes. En se basant sur un système socio-écologique modèle, la forêt boréale, les objectifs de ce doctorat sont: (i) d'étudier les savoirs locaux et autochtones sur les feux sauvages et contrôlés; (ii) caractériser le régime de feu présent dans un contexte de changement climatique; (iii) d'analyser les effets des pratiques modernes de brûlage en étudiant les brûlages passés. Les résultats apporteront de nouvelles connaissances sur les questions clés en écologie de la restauration que sont: (1) quels doivent être les régimes de perturbation pour restaurer des systèmes socio-écologiques? (2) Comment intégrer les savoirs locaux et autochtones, et savoirs scientifiques à une gestion adaptative des systèmes socio-écologiques?

  • Titre traduit

    How to restore the functioning of socio-ecological systems? Local and scientific knowledge about fire regimes in the boreal forest.


  • Résumé

    From tropical forests to boreal regions, fire is a natural disturbance and a critical component in the functioning of many ecosystems. Fire suppression is thus a perturbation to the dynamics of many ecosystems that has to be restored. Fire is also a powerful tool in ecological engineering that has been used by humans to modify their environment since millennia. Hence, fire is an intertwined natural and cultural process that has shaped many social-ecological sytems that we know today. Still the role of human communities and their traditional practices in understanding and restoring fire regimes is given little attention and remains poorly understood. Using boreal forests as a model socio-ecological system, the objectives of this PhD are: (i) to examine local and indigenous knowledge about wildfire and controlled fire in fire prone ecosystems; (ii) to better characterize the current fire regime shift in the context of climate change; (iii) to decipher the ecological consequences of modern fire management by studying past burnt areas. The results will bring new insights to key issues in ecological restoration and ecosystem management: (1) what are the perturbation regimes to restore socio-ecological systems? And (2) how to integrate indigenous and local knowledge and Western science for the adaptive management of social-ecological systems?