Le développement des infrastructures de recharge pour véhicules électriques en Europe : quels dispositifs inter-organisationnels pour concrétiser le passage à l'échelle ?

par Anne Guillemot

Projet de thèse en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Gilles Crague.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec CIRED - Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement (laboratoire) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Depuis la fin des années 2000, le renouveau de la mobilité électrique en Europe s'accompagne d'un développement inédit d'infrastructures de recharge pour véhicule électrique (VE) accessibles au public. Préoccupation centrale des acteurs du secteur (constructeurs automobiles, énergéticiens, autorités publiques, et toute une palette de nouveaux entrants), dont l'interdépendance apparaît, en la matière, manifeste, cette question fait émerger des initiatives collectives foisonnantes. Après une phase d'expérimentation, on observe depuis quelques années un passage à l'échelle des déploiements : multiplication des bornes, essor des corridors de recharge longue distance notamment transfrontaliers, européanisation de la question, développement de la recharge comme activité économique. Ce travail de thèse examine la transformation des enjeux en matière d'infrastructures de recharge VE dans ce contexte de passage à l'échelle, et la structuration des acteurs pour y répondre. Il s'intéresse en particulier aux dispositifs inter-organisationnels innovants développés en Europe pour porter financièrement et opérationnellement les déploiements de bornes à grande échelle, organiser l'interopérabilité de la recharge entre des réseaux hétérogènes, ou se saisir de la problématique de l'intégration des infrastructures dans le réseau électrique. S'appuyant sur une approche en termes d' « organisation entre organisations » (AHRNE, BRUNSSON, TAMM HALLSTRÖM, 2007), cette recherche questionne les relations inter-firmes en contexte innovant, la collaboration public-privé à l'échelle européenne dans le champ industriel, la gouvernance multi-niveaux de la question des carburants de substitution, ou encore le rôle de la standardisation comme outil d'organisation. Il s'agit d'éclairer la construction en cours d'un écosystème de la recharge VE trans-sectoriel (entre mobilité, énergie et réseaux de communication) à l'échelle européenne, et de comprendre les conditions du succès de l'électricité comme carburant alternatif.

  • Titre traduit

    Developing electric vehicle charging infrastructures in Europe: which inter-organisational setups to implement upscaling?


  • Résumé

    Since the late 2000's, the revival of electromobility in Europe is coupled with a brand-new development of publicly accessible EV charging infrastructures. This is a core concern of the stakeholders involved in this field (car manufacturers, energy companies, public authorities, and a large range of new players), which reveal interdependent, and undertake a great number of collective actions. After an initial experimentation phase, an upscaling in rollout has been observed: massive increase in charging station numbers, boom of long-distance (including cross-border) charging corridors, Europeanisation of the issue, switch of charging toward business activities. This thesis investigates how EV charging infrastructure challenges change in this context of rollout upscaling, and how the stakeholders get structured to meet them. It deals especially with the innovative inter-organisation setups that were developed in Europe to fund and implement large-scale charging station rollouts, organise interoperability of the charge among heterogeneous networks, or handle the issue of infrastructure integration into the electric grid. Basing on a “organisation between organisations” approach (AHRNE, BRUNSSON, TAMM HALLSTRÖM, 2007), this research questions inter-firm relations in innovative environments, European public-private collaboration in the field of industry, multi-level governance of the alternative fuel issue, or the role of standardisation as an organisation tool. The goal is to shed light on the cross-cutting ecosystem which is under construction in the field of EV charge (mobility, energy, communication networks) at the European scale, and to understand how electricity, as an alternative fuel can be a success.