Cultes et sanctuaires en Gaule Lyonnaise. Des antécédents gaulois à la fin des dieux (IIe s. av. n. è. - Ve s. de n. è.)

par Stanislas Bossard

Projet de thèse en Histoire et civilisation : histoire et archéologie des mondes anciens et médiévaux, de l'art

Sous la direction de Martial Monteil.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de STT - Sociétés, Temps, Territoires (Nantes) depuis le 17-10-2016 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à étudier le paysage religieux d’une province des Gaules romaines, la Lyonnaise, enclavée entre Seine et Loire, à travers l’analyse de ses lieux de culte, depuis leurs antécédents gaulois jusqu’à leur abandon. Dès les décennies qui ont suivi la conquête romaine, des sanctuaires s’implantent progressivement au sein et en marge des villes, mais également au cœur ou à proximité de domaines ruraux, parfois à l’emplacement d’installations religieuses antérieures, d’époque gauloise. L’architecture de ces lieux de culte comme les pratiques rituelles qui s’y déroulaient sont teintées de spécificités propres aux Gaules romaines, qu’il s’agira de mettre en évidence. Dans le cadre de cette recherche, les apports récents de l’archéologie ainsi que les découvertes plus anciennes, l’examen des documents épigraphiques, et des études approfondies d’une sélection raisonnée de sites, de mobiliers et de restes architectoniques à ce jour partiellement exploités, offriront un éclairage sur les pratiques cultuelles d’époque romaine et les espaces qui y étaient consacrés. La caractérisation et l’évolution de l’architecture des sanctuaires et des mobiliers liés aux pratiques rituelles qui s’y déroulaient, ainsi que les relations que les lieux de culte entretenaient avec leur environnement urbain ou rural constitueront également des axes de recherche privilégiés pour l’élaboration de cette synthèse.


  • Pas de résumé disponible.