Espaces et ressources mobilisés par les dirigeants de PME dans un processus d’élaboration du sens du travail.

par François Henry

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Mathieu Detchessahar.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de EDGE - Ecole Doctorale de Sciences Economiques et Sciences de Gestion (Nantes) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Si l'importance du sens du travail est un sujet présent dans la littérature académique, il est encore à étudier en passant par le travail réel. Si de nombreuses contraintes de gestion, notamment financières, structurent la vie des entreprises aujourd’hui, ses acteurs mettent en place des stratégies pour s’approprier leur travail et y donner du sens. Cette thèse mobilise un cadre théorique propre au sens du travail tant dans ses dimensions objective, subjective que collective, et veut découvrir et étudier les ressources des dirigeants, et les espaces mobilisés. Nous réaliserons une étude de terrain à laquelle prendront part quarante dirigeants d’entreprise du Nord de la France. L’analyse qualitative par récits de vie montrera quelles visions ces dirigeants ont de leur organisation, de leur travail, et des actions qu’ils entreprennent dans une démarche d'élaboration du sens du travail. Cette étude montrera quelles visions ces dirigeants ont de leurs propres initiatives, et comment ils tentent de transmettre leur vision à leurs collaborateurs. La notion d’écart sera importante pour étudier le degré de mise en œuvre selon la vision du dirigeant. Le but de cette thèse est de déceler comment le travail est travaillé, pour qu’il ait réellement du sens selon le dirigeant, et quelles sont les dynamiques en œuvre pour favoriser l’apprentissage et la mise en œuvre du travail selon le sens, ou libérer le travail de ses contraintes gestionnaires pour accéder au sens du travail.


  • Pas de résumé disponible.