Facteurs de risque et de vulnérabilité et troubles psychopathologiques liés au harcèlement psychologique intraconjugal (HPIC)

par Dyane Arkoub

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Habdel-Halim Boudoukha et de Emeline Chauchard.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de ELICC - Education, Langages, Interactions, Cognition, Clinique (Nantes) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse se propose d’œuvrer dans un premier temps à la validation d’un questionnaire de repérage francophone du harcèlement psychologique intraconjugal (HPIC) : le QR-HPIC. Dans un second temps, il s’agira de déterminer les liens entre HPIC et certains troubles psychopathologiques, c’est-à-dire : la dépression, l’anxiété et l’état de stress post-traumatique. Enfin, une troisième étude sera menée afin d’établir les facteurs de risque et de vulnérabilité au HPIC, via l’analyse de données sociodémographiques de l’histoire familiale, des traits de personnalité des victimes, des stratégies de coping et des schémas précoces inadaptés. Ce travail sera mené durant trois années avec l’objectif de permettre in fine, à la fois la standardisation des repérages et diagnostics du HPIC, et la vérification des connaissances apportées par la psychanalyse et la recherche internationale sur la population française, telles que : des conséquences ou troubles psychopathologiques associés au HPIC, un profil type de victime.


  • Pas de résumé disponible.