Vulnérabilités et résistances liées à l'émergence de nouvelles normes dans la sociabilité numérique : le cas du lien de voisinage

par Sarah Demichel basnier

Projet de thèse en Sociologie, demographie

Sous la direction de Michelle Dobre.

Thèses en préparation à Normandie , dans le cadre de École doctorale Homme, sociétés, risques, territoire (Caen) , en partenariat avec Centre d'étude et de recherche sur les risques et les vulnérabilités (Caen) (equipe de recherche) depuis le 29-09-2016 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose, dans une perspective de sociologie relationnelle, d'explorer les formes contemporaines de la sociabilité de voisinage. Champ délaissé au sein des recherches sur les sociabilités, les relations de voisinage sont en général "fondues" dans la sociologie urbaine, et ne constituent que très rarement un objet de recherche à part entière. Principalement connu et envisagé sous l'angle du conflit, la thèse propose de questionner le lien de voisinage dans la supposée indifférence qui le caractériserait, d'interroger notamment les formes numériques du voisinage (à travers un réseau social de voisinage en particulier) ainsi que la signification de l'officialisation de ce lien, notamment via le phénomène aujourd'hui connu de la "Fête des voisins". La méthodologie se veut principalement qualitative, par le moyen d'entretiens et d'observations, sur des terrains circonscrits principalement à l'aire urbaine caennaise.


  • Pas de résumé disponible.