Étude de la remédiation de la dyslexie basée sur la ludification adaptative et l'interaction multimodale

par Hossein Jamshidifarsani

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Pierre Blazevic et de Samir Garbaya.

Thèses en préparation à l'Université Paris-Saclay (ComUE) , dans le cadre de École doctorale Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain (Orsay, Essonne ; 2015-....) , en partenariat avec Handicap Neuromusculaire : Physiopathologie, Biothérapie et Pharmacologie appliquées (laboratoire) , Laboratoire de physiologie TITAN (equipe de recherche) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'utilisation des interfaces naturelles et le traitement du langage naturel pour développer et évaluer des techniques d'interaction spécifiques avec l'environnement numérique. L'objectif est de modéliser des systèmes intelligents et personnalisés qui permettent le transfert de compétences aux utilisateurs avec des handicaps mentaux et physiques. Les outils nécessaires doivent s'inspirer des technologies d'interfaces multimodales et de l'épistémologie de la conception pour créer des modèles de psycho-neuro-physiologie humaine et d'interfaces naturelles. Cette thèse doit contribuer au développement technologique avec la conception, la mise en œuvre et le test de solutions innovantes dédiées à l'apprentissage et au transfert de connaissances des utilisateurs handicapés. Ce travail nécessite le développement de nouvelles méthodes d'évaluation d'apprentissage pour différents niveaux d'handicaps, l'étude de l'acceptation de l'utilisateur, son adaptation et son engagement dans l'adoption des interfaces d'apprentissage qui seront développées dans le cadre de cette thèse.

  • Titre traduit

    Study of dyslexia remediation based on adaptive gamification and multimodal interaction


  • Résumé

    This PhD subject is based on the use of natural user-interfaces and natural language processing to develop and evaluate specific interaction techniques with digital environments. The objective is to model personalized intelligent systems that enable skill transfer for users with mental and physical disabilities. The required tools must take advantage of multimodal interface technologies and design epistemologies to create models of natural interfaces and human psycho-neuro-physiology. For the technological contribution, this research aims at the design, the implementation and testing of innovative solutions dedicated for training and knowledge transfer for disabled users. New methods of the evaluation of learning among various disability levels, the study of user acceptance, user adaptation and engagement in the adoption of the learning interfaces will be developed in the framework of this research.