Contrôle métastable de l'expression génique

par Amandine Barral

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Jerome Dejardin.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé , en partenariat avec IGH - Institut de Génétique Humaine (laboratoire) et de Biologie des Séquences Répétées (equipe de recherche) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Les épiallèles métastables sont définis comme des allèles exprimés de façon variable chez des individus génétiquement identiques. Ces épiallèles sont établis durant le développement précoce grâce à des modifications chromatiniennes modulées par le stress et l'environnement. Le statut chromatinien de ces épiallèles est ensuite maintenu au cours du développement et durant la vie adulte. L'étude des mécanismes impliqués dans l'établissement et la maintenance de la chromatine est primordiale afin de comprendre comment l'environnement modifie l'épigénome et peut impacter sur les pathologies et le vieillissement. La plupart des épiallèles métastables résultent de l'insertion de rétrovirus endogènes à proximité induisant de la variégation. Afin de comprendre comment l'état chromatinien des épiallèles métastables est régulé, le modèle sera reconstitué à l'aide d'un transgène et la maintenance de la chromatine sera analysée.

  • Titre traduit

    Metastable control of gene expression in mammals


  • Résumé

    Metastable epialleles are alleles that are variably expressed in genetically identical individuals. These epialleles are established during early development by epigenetic modifications in a process influenced by stress and the environment. Epiallele state can subsequently be maintained throughout development and during adult life. Studying the mechanisms underlying establishment and maintenance of chromatin states is critical to understand how the environment can shape the epigenome and can impact on diseases and aging. Most mouse metastable epialleles result from a nearby insertion of an endogenous retrovirus, which induces position effect variegation. To understand how metastable chromatin states are regulated, we will reconstitute this system on model genes, and maintenance of these states will be analyzed.