Rôle de la kinase Mps1 dans la segregation chromosomique chez S. cerevisiae

par Giorgia Benzi

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Simonetta Piatti.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé , en partenariat avec CRBM - Centre de Recherche en Biologie cellulaire de Montpellier (laboratoire) et de Regulation mitotique de la separation des chromosomes et division cellulaire (equipe de recherche) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    Le but du projet est d'élucider le rôle de la protéine kinase Mps1 dans la régulation de la ségrégation chromosomique pendant la mitose de S.cerevisiae. Le projet a débuté par la caractérisation d'un nouveau mutant thermosensible appelé mps1-3. Nous avons montré qu'à la différence des autres mutants mps1, mps1-3 est capable de dupliquer le spindle pole bodies, malgré qu'il soit défectif dans la ségrégation chromosomique. Un screen génétique de suppresseurs de cette mutation nous a permis de mettre en évidence des suppresseurs externes intéressants nous donnant ainsi de nouvelles perspectives sur la relation entre la kinase Mps1 et la phosphatase PP1, antagoniste de Mps1 pour l'activation du spindle assembly checkpoint aux kinetochores. En effet, cela nous a permit de établir que le même mécanisme régulé par Mps1 pour activer le checkpoint, est essentiel aussi pour la régulation de la ségrégation chromosomique.

  • Titre traduit

    Role of the protein kinase MPS1 in the regulation of chromosome segregation in budding yeast mitosis


  • Résumé

    The project was born in order to elucidate better the role of the protein kinase Mps1 in the regulation of chromosome segregation in budding yeast. At the beginning of the project we started characterizing a novel termo-sensitive mutant called mps1-3 that turned out to be able to duplicate the spindle pole bodies, unlike all the other mps1 mutants, but defective in chromosome segregation. After a genetic screen for suppressors of this mutation, we found interesting external suppressors that gave us new clues on the relationship between the kinase Mps1 and the phosphatase that antagonize it for spindle assembly checkpoint activation at the kinetochores, PP1. Infact, this allowed us to establish thaht the same mechanism regulated by Mps1 for the checkpoint activation, is essential also for the regulation of chromosome segregation.