Essai sur les investissements et flux financiers internationaux : le cas de la France

par Pierre BUI QUANG

Projet de thèse en Economie

Sous la direction de Valerie Mignon.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec EconomiX - UMR 7235, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 29-09-2016 .


  • Résumé

    Les investissements internationaux ont connu une forte croissance dans les dernières décennies, bien qu'elle ait été transitoirement entamée par la crise financière de 2008. Ce phénomène apparaît positif à bien des égards, notamment dans la mesure il traduit une meilleure allocation du capital, et une meilleure diversification du portefeuille des investisseurs. Pour autant, la manière dont les investissements s'allouent au niveau international pose de multiples questions du point de vue de cette vision de l'optimalité. L'une de ces questions concerne notamment la prédilection que les investisseurs internationaux semblent avoir pour les destinations « proches » de leur propre résidence. L'objectif de la thèse est de mieux comprendre ce biais, à travers l'analyse des déterminants des flux financiers internationaux. Celles-ci pourront être menées à plusieurs échelle : agrégées pays-à-pays au niveau mondial, et en titre-à-titre au niveau français et européen. Elles s’intégreront à une réflexion sur les risques financiers liés à l'endettement externe.


  • Pas de résumé disponible.