Recherche des effets moléculaires protecteurs et/ou palliatifs de plusieurs extraits végétaux d'origine Libanaise sur la pigmentation cutanée

par Rindala El Khoury

Projet de thèse en Chimie

Sous la direction de Ali Tfayli et de Arlette Baillet.

Thèses en préparation à Paris Saclay en cotutelle avec l'Universite Saint Joseph , dans le cadre de École doctorale Sciences chimiques : molécules, matériaux, instrumentation et biosystèmes (Orsay, Essonne) , en partenariat avec Lipides, Systèmes analytiques et biologiques (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    Le projet de thèse porte sur l'étude de plusieurs extraits végétaux d'origine Libanaise afin de déterminer leurs effets moléculaires sur les structures cutanées, en particulier leur activité blanchissante (taches d'hyperpigmentation) et/ou protectrice et les conséquences sur l'état moléculaire des composantes de la barrière cutanée. Le plan sera divisé en deux parties majeures : études d'extraction et de caractérisation suivies des études des mécanismes d'activités. La première partie du travail sera effectuée au Liban. Différentes huiles seront extraites à partir de plantes indigènes et leur composition analysée. Plusieurs méthodes d'extraction seront comparées et optimisées selon les matrices végétales : Soxhlet, Clevenger et méthode assistée par micro-onde. La composition des extraits sera déterminée par le développement des méthodes HPLC, GC-MS et les structures identifiées seront confirmées par RMN. En deuxième partie, l'évaluation de l'activité moléculaire (toxicité et efficacité) sera réalisée à l'Université Paris-Sud. Les travaux se dérouleront à différents niveaux : in vitro, ex vivo et in vivo. In vitro, la cytotoxicité des extraits sera évaluée sur des mélanocytes, des kératinocytes et des cultures mixtes. En parallèle, leur activité protectrice et/ou dépigmentante sera évaluée spectroscopie UV-visible. L'imagerie spectrale intracellulaire par microspectrométrie Raman permettra de mettre en évidence les mécanismes moléculaires sur les structures secondaires des protéines, sur l'état des bicouches lipidiques membranaires ou sur d'autres composants cytoplasmiques ou nucléaires. L'analyse in vitro sur cellules uniques sera transposée sur des modèles de peau reconstruite et sur des biopsies de peau (ex vivo). L'approche sera validée par une étude de faisabilité sur volontaires. Les activités des différents extraits végétaux seront déterminées essentiellement par Spectroscopie Raman, Spectrophotométrie UV ainsi que par colorimétrie et mexamétrie.

  • Titre traduit

    Skin pigmentation: protective and/or palliative molecular effects of Lebanese plants extracts


  • Résumé

    The following PhD project focuses on the study of several plant extracts of Lebanese origin to determine their molecular effects on skin structures, particularly their bleaching activity (hyper-pigmentation spots) and / or their protective effects and consequences on the molecular components of the skin barrier. The plan will be divided into two major parts: The plant extraction and components' characterization followed by the studies of their mechanisms of activity. The first part of the work will be carried out in Lebanon. Different oils are going to be extracted from native Lebanese plants and their composition will be analyzed. Several extraction methods - Soxhlet, Clevenger and microwave assisted method - will be compared and optimized afterwards. The composition of the extracts will be determined by HPLC, GC-MS and identified structures will be confirmed by NMR. The second part of the project will be performed at Paris-Sud University. The evaluation of the molecular activity (toxicity and efficacy) will take place at different levels: in vitro, ex vivo and in vivo studies. In vitro cytotoxicity of the extracts will be evaluated on melanocytes, keratinocytes and mixed cultures. In parallel, their protective and / or whitening activity will also be evaluated by UV-visible spectroscopy. Raman microspectrometry will highlight the molecular mechanisms of the extracts on the proteins' secondary structure, on the state of the membranes' lipid bi layers or on other cytoplasmic or nuclear components. In vitro analysis will be transposed on reconstructed skin models and on skin biopsies (ex vivo). The approach will be validated by a feasibility study on volunteers. The activities of various plant extracts will be determined mainly by Raman spectroscopy, UV spectrometer, colorimetry and mexametry