Détermination de résidus dans les aliments par analyse améliorée basée sur la séparation d’ions

par Laure Beucher

Thèse de doctorat en Santé publique

Sous la direction de Gaud Dervilly-Pinel.

Thèses en préparation à Nantes, Ecole nationale vétérinaire , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers depuis le 05-07-2012 .


  • Résumé

    Depuis 1988, l’utilisation de promoteurs de croissance sur les animaux de production est interdite au sein de l’Union Européenne (Directive 1996/22/CE, Décision 1999/879/CE) pour des raisons sanitaires et/ou afin de préserver l’équité entre producteurs. Pour assurer l’innocuité des denrées alimentaires, des méthodes analytiques ont été développées pour identifier ces résidus dans les matrices animales. Leur amélioration continue est cependant requise afin de s’adapter aux défis émergents : nouvelles pratiques en matière de traitement (cocktails de faibles doses, différentes formulations ou techniques d’application) ou le développement de nouveaux composés. Dans ce contexte, de nouvelles technologies ont été évaluées et notamment, le couplage spectrométrie de mobilité ionique/ spectrométrie de masse (IM-MS ; Q-TWIM-TOF MS) en association avec différentes chromatographies (liquide, gazeuse à pression atmosphérique et en fluide supercritique). La spectrométrie de mobilité ionique permet un nettoyage du signal et fournit une information sur la conformation des ions en phase gazeuse, la section de collision efficace (CCS). L’objectif de cette thèse était d’évaluer l’intérêt de l’IM-MS afin d’améliorer la sensibilité et la sélectivité de la détection de promoteurs de croissance à l’état de traces en matrices biologiques: les androstanediols, les agonistes β- adrénergiques, l’hormone de croissance recombinante bovine, et les modulateurs de récepteurs à androgène non stéroïdiens.

  • Titre traduit

    Determination of residues in food based on enhanced ion separation based analysis


  • Résumé

    Since 1988, using growth promoters in livestock animals has been forbidden within the European Union (Directive 1996/22/EC, Decision 1999/879/EC) for sanitary reasons and/or economic equity between producers. While effective analytic workflows have been developed to ensure safe food to consumers, highly sensitive and specific methods for quantification and confirmation of trace residues in rearing animal matrices require continuous improvements. New challenges such as new practices of application (use of low doses cocktails, different formulations or application techniques) or emerging drugs have to be continuously tackled. Within this context, new technologies have been evaluated during this thesis and particularly Ion mobility - mass spectrometry (IM-MS). The potential of IM-MS in improving compounds analysis has been assessed using a Q-TWIM-TOF MS in combination with liquid, atmospheric pressure gas or supercritical fluid chromatographies. In addition to signal clean-up, IM spectrometry provides information about ions structure in gas phase which is called collision cross section (CCS). The objective of this PhD was to conclude about the potential of ion mobility to enhance both sensitivity and selectivity of the detection. IM-MS has then been applied to current challenges in the field with regard to a range of compounds such as androstanediols, β- adrenergic agonist, recombinant bovine growth hormone, and non-steroidal selective androgen receptor modulators at trace concentrations in relevant animal matrices.