Etude des effets du traitement au nébivolol pendant la gestation sur la circulation génitale, la croissance fœtale et le développement post-natal chez le rat

par Kassem Al-toama

Thèse de doctorat en Biologie, Médecine, Santé

Sous la direction de Jean-Claude Desfontis.

Thèses en préparation à Nantes, Ecole nationale vétérinaire , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers depuis le 01-11-2011 .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse consiste à étudier d’une part l’effet du traitement maternel au nébivolol (un bêtabloquant de troisième génération avec des propriétés vasodilatatrices médiées par la voie L-arginine / NO) sur la circulation génitale, la croissance foetale et le développement post-natal chez la rate Wistar normotendue ou hypertendue induite par L-NAME, et d’autre part de déterminer, si l’action du nébivolol sur ces paramètres est supérieure par rapport à celle conférée par le bisoprolol (un bêtabloquant de deuxième génération sans effets vasodilatateurs). Des mesures non invasives de la pression artérielle (PA) et de la fréquence cardiaque (FC) par la pléthysmographie avec une mesure invasive du débit sanguin génital (DSG) par une sonde transsonique placée autour des artères génitaux, ont été prises chez les rates gestantes avant et après les traitements au nébivolol ou bisoprolol. Autres mesures morphométriques et histologiques ont été effectuées sur les artères ovariques et utérines afin d'évaluer l'effet du traitement au nébivolol sur la vascularisation de l’utérus. En outre, la mortalité postnatale et la croissance des nouveau-nés ont été enregistrées. L’étude menée in vivo a montré que le traitement maternel au nébivolol (vs. bisoprolol) durant la gestation induit une diminution significative de la PA, FC et DSG. De plus, le nébivolol augmente les diamètres et longueurs des artères génitaux, et le nombre des branches segmentaires de l'artère utérine. Les résultats montrent également que le nébivolol a un impact défavorable sur la croissance foetal et le développement post-natal et induit une augmentation du risque de mortalité postnatale

  • Titre traduit

    Study of effects of nebivolol treatment during pregnancy on the genital circulation, fetal growth and postnatal development in rat


  • Résumé

    The objective of this thesis was firstly to study the effect of maternal treatment with nebivolol (a third generation betablocker with vasodilating properties mediated by L-arginine / NO pathway) on the genital circulation, fetal growth and postnatal development in Wistar rats normotensive or hypertensive induced by L-NAME, and secondly to determine whether the action of nebivolol treatment on these parameters is higher than that conferred by bisoprolol (a beta blocker of the second generation without vasodilatory effects). Non invasive measurements of blood pressure (BP) and heart rate (HR) by tail cuff method with invasive measurement of genital blood flow (GBF) by transonic probe placed around the genital arteries were taken in pregnant rats before and after nebivolol or bisoprolol treatments. Other morphometrical and histological studies were performed on ovarian and uterine arteries in order to evaluate the effect of nebivolol (vs. bisoprolol) treatment on the genital blood flow arrived to the uterus. In addition, the post-natal mortality and the newborns fetal growth were recorded. The in vivo study showed that maternal treatment with nebivolol (vs. bisoprolol) during pregnancy induces a significant decrease in BP, HR and GBF. Moreover, the maternal treatment with nebivolol during pregnancy increases the diameters and lengths of the genital arteries, and the number of segmental branches of the uterine artery. The results also show that maternal treatment with nebivolol has an adverse impact on fetal growth and postnatal development and induces an increased risk of postnatal mortality.