Prévenir les troubles des conduites alimentaires par la réduction de l'internalisation de l'idéal de minceur : le rôle de la dissonance cognitive

par Roxane Turgon

Projet de thèse en Psychologie clinique et pathologique

Sous la direction de Catherine Blatier et de Rebecca Shankland.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire , en partenariat avec Laboratoire interuniversitaire de Psychologie/Personnalité, Cognition, Changement social (laboratoire) et de PEPS : psychologie:émotion,prevention,santé (equipe de recherche) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    La prévention des troubles du comportement alimentaire permet un dépistage plus rapide des personnes qui en sont atteintes et donc la réduction du nombre de personnes souffrant de ce type de troubles. Les nouvelles méthodes préventives qui mettent l'accent sur le développement de compétences psychosociales montrent des résultats encourageants quant à leur efficacité. Seulement il n'existe pas actuellement en France de tel programme de prévention. Ce projet de recherche a pour but d'adapter un programme de prévention développé aux Etats-Unis, le « Body Project », pour une population d'adolescents.Le programme a pour but de réduire les facteurs de risque qui favorisent l'apparition des troubles du comportement alimentaire.La réduction de ces facteurs de risque se fait par le développement d'une image corporelle positive et par le refus de l'idéal de minceur.Les enseignants et les parents réalisent une séance afin de se familiariser avec le dépistage des troubles du comportement alimentaire. L'évaluation de ce projet se fera en deux temps. Une première évaluation se fera par la passation d'un questionnaire auprès des enseignants et des parents, et d'échelles standardisées auprès des adolescents avant et après le programme. Une deuxième évaluation se fera par la comparaison des résultats aux échelles entre les adolescents qui participent au projet et un groupe contrôle d'adolescents.Les résultats attendus doivent montrer une évolution positive des résultats des adolescents, des enseignants et des parents aux échelles et au questionnaire. Les enseignants et les parents devraient être capables de dépister un adolescent en difficulté et de l'orienter vers un professionnel. Les adolescents devraient avoir une meilleure image corporelle et ne pas internaliser l'idéal de minceur. Ces résultats permettraient alors de diffuser ce programme au niveau national.

  • Titre traduit

    Prevent eating disorder by reducing the internalization of the thin ideal: the role of cognitive dissonance


  • Résumé

    The prevention of eating disorders enables faster detection of people with the disease and thus reduce the number of people suffering from such disorders. The new preventive methods that focus on the development of psychosocial skills show encouraging results on their effectiveness. Only it does not currently exist in France of such prevention program. This research project aims to adapt a prevention program developed in the United States, 'Body Project', for a population of adolescents. The program aims to reduce risk factors that favor the development of eating disorders. Reducing these risk factors is through the development of a positive body image and the refusal of the ideal of thinness. Teachers and parents realize a session to become familiar with the detection of eating disorders. The evaluation of this project will be done in two stages. A first assessment will be done by administering a questionnaire to teachers and parents, and standardized scales for adolescents before and after the program. A second evaluation will be done by comparing the results to the scales between adolescents participating in the project and a control group of adolescents. The expected results should show a positive evolution of the results of adolescents, teachers and parents at the scales and the questionnaire. Teachers and parents should be able to detect a troubled adolescent and reffered him to a professional. Adolescents should have a better body image and do not internalize the thin ideal. These results would then disseminate this program at national level.