Esthétique baroque et métissage dans les romans de René Depestre

par Jérôme Poinsot

Projet de thèse en Littérature française et comparée - Cergy

Sous la direction de Sylvie Brodziak.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec AGORA (laboratoire) depuis le 10-10-2016 .


  • Résumé

    Partant de l'analyse des trois romans de René Depestre : le Mât de Cocagne, Hadriana dans tous mes rêves et Popa Singer, le but de notre étude sera de montrer comment ces romans mettent en œuvres les techniques d'écriture issues de l'esthétique baroque. Puis nous montrerons comment ces romans forment une œuvre totale proposant une dialectique où les impasses de chacun des deux premiers roman se trouvent dépassées dans le troisième. Ce faisant, nous constaterons que l'ensemble de ses romans propose une vision du métissage, que nous élargirons par l'étude du recours à l'intertextualité dans ces romans et nouvelles de René Depestre, ainsi que par tout l'ensemble de ses essais : Le métier à métisser, Bonjour et adieu à la négritude, Ainsi parle le fleuve noir. et à paraître, Une gomme pour le crayon du Christ.

  • Titre traduit

    Baroque esthetic and cultural mixing in the novels by René Depestre


  • Résumé

    My reading of the three novels by René Depestre (le Mât de Cocagne, Hadriana dans tous mes rêves et Popa Singer) aims to show how these novels implement the wrinting devices of the baroque esthetic. Then I will show how these novels form a complete work which conceal its own dialectics where the impasses of each of the two first novels are exceeded in the third. In doing so, I will notice that all these novels suggest a specific view of cross-cultural mixing or transculturation that I will broaden to resort to the analisis of its intertextuality down to work in René Depestre's novels and short stories, so in all his essays: Le métier à métisser, Bonjour et adieu à la négritude, Ainsi parle le fleuve noir, and forthcoming, Une gomme pour le crayon du Christ.