Des potentiels d'action aux potentiels de récepteur des cellules sensorielles auditives.

par Margot Libralato

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Régis Nouvian et de Jérôme Bourien.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé (Montpellier ; Ecole Doctorale ; 2015-....) , en partenariat avec Institut des Neurosciences de Montpellier – Déficits Sensoriels et Moteurs (laboratoire) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    Les cellules ciliées internes (CCI) sont les cellules sensorielles de la cochlée qui assurent la transformation des ondes sonores en message nerveux. Au cours du développement, les cellules ciliées internes immatures émettent des potentiels d'actions calciques spontanés. A l'inverse, les cellules ciliées adultes se caractérisent par un potentiel de récepteur, c'est-à-dire une variation graduelle du potentiel de membrane en fonction de l'intensité de stimulation. Notre projet consiste à déterminer quels sont les mécanismes responsables du changement de l'activité électrique des CCI, c'est-à-dire des potentiels d'action au potentiel de récepteur. Pour cela, un modèle computationnel des CCI adulte sera réalisé à partir d'enregistrements en patch-clamp. Ce modèle permettra d'identifier les conductances qui préviennent l'émission des potentiels d'action. Les résultats issus du modèle computationnel seront ensuite validés expérimentalement, à l'aide d'outils pharmacologiques et de modèles murins transgéniques. Les travaux issus de cette thèse permettront de connaître le rôle des différentes conductances des cellules ciliées dans le codage de l'information sonore.

  • Titre traduit

    The origin of the receptor potential in auditory sensory cells.


  • Résumé

    Inner hair cells (IHCs) are the primary transducer for sound encoding in the cochlea. In contrast to the graded receptor potential of adult IHCs, developing hair cells fire spontaneous calcium action potentials until the onset of hearing (around P12 in the mouse). Our project is to decipher the mechanisms underlying the change in the electrical behavior of the IHCs, i.e., from a pacemaker to a transducer activity. To do so, we will simulate from patch-clamp recordings the conductances of the IHCs in a computational model. This will enable us to reproduce the activity of the IHCs and to determine in silico the components that prevent the action potential firing. The results will then be validated using patch-clamp experiments with pharmacological tools and transgenic mutant mice. Altogether, this project will decipher the IHCs conductances function in the sound coding.