Variations climatiques et variations du cycle hydrologique aux basses latitudes au cours du Quaternaire: une approche combinant modèle et données.

par Thomas Extier

Projet de thèse en Océan, atmosphère, climat et observations spatiales

Sous la direction de Amaelle Landais et de Didier Roche.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Environnement d'Ile-de-France , en partenariat avec LSCE - Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (laboratoire) , CLIM (equipe de recherche) et de université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Le climat du Quaternaire est défini par une succession de périodes glaciaires et interglaciaires enregistrées dans les archives climatiques à différentes latitudes. Cependant, malgré les nombreux enregistrements paléoclimatiques disponibles aux différentes latitudes, il manque un cadre chronologique suffisamment précis pour relier l'enchaînement d' évènements physiques entre le forçage externe et les variations climatiques et environnementales enregistrées par les différentes archives. Ce sujet de thèse propose d'établir sans équivoque possible la séquence des évènements entre hautes et basses latitudes ainsi que de tester les différents forçages et mécanismes climatiques par une approche novatrice combinant modèle physique du climat et données d'archives paléoclimatiques, notamment l'exploitation de la composition isotopique de l'oxygène de l'air dans les carottes de glace polaire qui est un traceur global du cycle hydrologique des basses latitudes. Nous proposons dedévelopper un module simulantla composition isotopique de l'oxygène dans un modèle climatique de complexité intermédiaire incluant déjà des modules pour simuler l'évolution de la végétation, de l'atmosphère et de l'océan. En parallèle, des mesures additionnelles seront effectuées dans l'air piégé dans la glace issue de la carotte de Dome C en Antarctique pour déterminer précisément le lien entre forçage orbital (précession) et variation de composition isotopique de l'oxygène sur les derniers 800 000 ans.

  • Titre traduit

    Climate and low latitude water cycle variations during the Quaternary: a model-data approach.


  • Résumé

    The Quaternary is characterized by a succession of glacial and interglacial periods recorded in various climatic archives from high to low latitudes. However, despite the wealth of available paleoclimatic records, an accurate chronological framework is still missing to link external forcing to climatic and environmental variations recorded by the different archives. This phD project aims at providing an unambiguous sequences of events for high vs low latitudes to test forcing and climatic mechanisms by an innovatedapproach combining physical climate modeling and paleoclimatic data, with a special focus on the isotopic composition of oxygen trapped in polar ice cores, a global tracer of the low latitude water cycle. A module will be developed representing the isotopic composition of oxygen in a climate model of intermediate complexity already equipped with vegetation, atmosphere and ocean modules. In parallel, additionalmeasurements will be performed in the air trapped in the Antarctic Dome C ice core to accuratelyinfer the ling between orbital forcing (precession) and variation of the isotopic composition of oxygen over the last 800000 years.