Suspensions de particules en interaction : rhéologie et contrôle des écoulements en microcanal

par William Chevremont

Projet de thèse en MEP : Mécanique des fluides Energétique, Procédés

Sous la direction de Hugues Bodiguel et de Bruno Chareyre.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale Ingénierie - matériaux mécanique énergétique environnement procédés production (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire Rhéologie et Procédés (laboratoire) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Les écoulements de suspensions de particules mettent en jeu des phénomènes variés qui dépendent fortement de leur concentration, de la géométrie et de l'échelle de l'écoulement, et des taux de cisaillement: rhéoépaississment, rhéofluidification, ségrégation, migration … . Lors de cette thèse, nous étudierons le rôle des interactions entre ces particules sur ces différents phénomènes, dans le but de contrôler les écoulements en microcanal. Nous combinerons pour cela des expériences à l'échelle microscopique pour caractériser ces interactions, des expériences à plus grande échelle pour en étudier les conséquences, et une approche numérique permettant de les modéliser.

  • Titre traduit

    Suspensions of interacting particles: rheology and control flows in microchannel


  • Résumé

    Particle suspension flows involves many phenomenons which depends on concentration, geometry, scale of the flow, and shear rate: shear thinning, shear thickening, segregation, migration, ... During this thesis, we will study the interractions' roles on these phenomenons in order to control the flows at micro scale. For this, we'll combine microscale experiments to characterize the interractions, macroscale experiments to study the consequences and numerical modelization.