Contrôle moléculaire des interfaces, et écoulements nanofluidiques : application à la récupération assistée du pétrole.

par Marion Grzelka

Projet de thèse en Physique

Sous la direction de Frédéric Restagno et de Liliane Leger.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Physique en Île-de-France (Paris) , en partenariat avec Laboratoire de Physique des Solides (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de proposer une approche fondamentale des mécanismes d'interactions parois/solutions de polymères en combinant des approches sur polymères modèles et sur polymères industriels. Nos recherches se concentreront essentiellement sur deux points : les mécanismes de formation d'une surface adsorbée de polymères soumis à un écoulement, et les mécanismes d'interaction entre une couche de polymères ancrés sur une surface et un écoulement de solution de polymères (glissement, élongations...).

  • Titre traduit

    Enhanced oil recovery : from control of the interfaces to nanofluidic flows


  • Résumé

    The thesis will have a fundamental approach to answer to different questions : 1 1 – What are the mecanisms of formation of an adsorbed layer on a surface under flow? 2 – What are the molecular mechanisms of interaction between a surface anchored polymer layer and a flowing polymer solution?