La réalisation matérielle du Französisches Etymologisches Wörterbuch. Impact de la mise en forme typographique sur le développement d'un projet lexicographique.

par Sarah Kremer

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Yann Greub et de Alice Savoie.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole Doctorale STANISLAS depuis le 03-12-2014 .


  • Résumé

    Le dictionnaire étymologique du français de Walther von Wartburg, le Französisches Etymologisches Wörterbuch (FEW), est en cours d’informatisation. Ses 25 volumes, répartis sur plus de 16000 pages, sont saisis puis jalonnés de balises sémantiques XML par une série d’algorithmes afin de permettre la mise en place d’un FEW électronique et son interaction avec différentes ressources extérieures. Or, l’encodage des données saisies ainsi que leur affichage dépendent directement de polices de caractères qui soient en mesure de formater l’ensemble du contenu du FEW, notamment une série de caractères inédits utilisés pour la notation de transcriptions phonétiques. L’objet de cette thèse consiste dans l’étude de la réalisation matérielle du FEW, en particulier sa typographie, des premières publications d’articles en 1922 jusqu’à leur diffusion actuelle sous une forme uniquement numérique. L’étude s’appuie pour cela sur une analyse des évolutions de la présentation du dictionnaire en abordant ses changements, d’ordre lexicographique mais aussi technique. Cette analyse est complétée par l’observation d’une série d’autres dictionnaires dont la mise en forme typographique est remarquable. La thèse participe ainsi à mettre en évidence la manière dont le FEW est un objet lexicographique unique. Le résultat concret de la thèse correspond à la création d’une famille de caractères adaptée aux usages du FEW. Ces polices sont exploitées au sein de deux interfaces: la première accompagne les rédacteurs du FEW lors de l’élaboration de nouveaux articles, la seconde permet aux utilisateurs de consulter et d’interagir avec la base de données du FEW informatisé. Issue d’une collaboration entre linguistes, informaticiens et designers, cette thèse propose un modèle d’intégration du design typographique au sein des humanités numériques.

  • Titre traduit

    The material realization of the Französisches Etymologisches Wörterbuch. The impact of typography on the development of a lexicographical project


  • Résumé

    The etymological dictionary of the French language by Walther von Wartburg, entitled Französisches Etymologisches Wörterbuch (FEW), is being digitalized. Its 25 volumes spread over 16,000 pages are currently being typed and tagged with semantical XML language using a series of algorithms, in order to create a computerized FEW, able to interact with several external resources. However, the encoding and the display of the data requires appropriate fonts to typeset the whole dictionary, including a series of specific characters for phonetic transcriptions. The purpose of this thesis is to study the material realization of the FEW, and more specifically its typography, starting from the publication of the first articles in 1922 up to their current circulation as an exclusively digital content. The study is based on an analysis of the evolution of the dictionary's layout, taking into account lexicographical but also technical changes. This analysis is completed by a study of a selection of other dictionaries whose typesetting is remarkable. This thesis hence contributes to highlighting the extent to which the FEW is a unique lexicographic object. The concrete result of this thesis consists in a typeface family tailored to the needs of FEW users. These fonts are implemented in two interfaces: the first one is used by FEW editors to structure and write new articles, the second one enables users to consult and interact with the database of the computerized FEW. The result of a collaboration between linguists, computer scientists and designers, this thesis proposes a new model for integrating typographic design within digital humanities.