Economie des matériaux lithiques en Corse pré- et protohistorique : dynamiques d'exploitations, provenance et diffusion de la rhyolite

par Arthur Leck

Projet de thèse en Sciences archéologiques

Sous la direction de Remy Chapoulie et de François-Xavier Le Bourdonnec.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Institut de Recherche sur les Archéomatériaux (equipe de recherche) depuis le 21-07-2016 .


  • Résumé

    Grâce à l’analyse d’artefacts en silex et en obsidienne, de nombreuses études ont mis en évidence les liens qui existaient au Néolithique et au Chalcolithique entre la Corse et la Sardaigne. Cependant on ne sait aujourd’hui que très peu de choses sur les déplacements et les échanges ayant eu lieu à l’intérieur de la Corse elle-même. Il se trouve qu’une roche volcanique siliceuse, la rhyolite, dont les gisements se situent en majorité en haute montagne, au centre et au nord de l’île, a été exploitée et diffusée à travers tout le territoire dès le Néolithique ancien. Il s’agit donc dans cette étude de développer des protocoles d’analyses les moins invasifs possible (EDXRF, LA-ICP-MS, DRX…) afin d’identifier des marqueurs géochimiques ou minéralogiques nous permettant d’attribuer aux objets archéologiques une source potentielle, primaire ou secondaire. La rhyolite étant un marqueur socioculturel essentiel pour la pré- et la protohistoire en Corse, les données ainsi acquises nous permettront d’apporter des éclaircissements concernant de nombreuses notions ethnoarchéologiques, au Néolithique et au Chalcolithique : les modalités d’acquisition de la matière première, la notion de territoire, la conquête des milieux d’altitude, les réseaux d’échanges intra-île et leur adaptation aux évolutions diachroniques d’approvisionnement en silex et obsidiennes sardes.

  • Titre traduit

    The economy of lithic materials in Corsica during pre- and protohistorical periods : rhyolite exploitation dynamics, provenance and circulation.


  • Résumé

    Through the analysis of flint and obsidian artifacts, numerous studies have shown the links that existed between Corsica and Sardinia during the Neolithic and the Chalcolithic. However we have almost no information about the movements and exchanges that took place in Corsica itself. What we do know is that a siliceous volcanic rock, rhyolite, whose deposits are located mainly in high mountain areas, in the center and in the north of the island, was exploited and disseminated throughout the territory from early Neolithic. Therefore, our aim will be therefore to investigate less invasive analytical methods (EDXRF, LA-ICP-MS, DRX…) to identify geochemical and mineralogical markers, in order to attribute a potential primary or secondary source for each archaeological object. Rhyolite is an essential socio-cultural marker during the Neolithic and the Chalcolithic in Corsica, so the data acquired will be used to shed light on many ethnoarchaeological notions : raw material acquisition methods, territory concept, conquest of high mountain areas, intra-island exchange networks and their adaptation to diachronic evolutions in flint and obsidian supply from Sardinia.