système d'alertes précoces, géomatiques, géorisques et risques liés à l'eau dans la moyenne et basse vallée de la Mejerda

par Mohamed khaled Bouzid

Projet de thèse en Sciences et Technologies de l'Information Géographique

Sous la direction de Benoît Deffontaines.

Thèses en préparation à Paris Est en cotutelle avec l'Université Carthage , dans le cadre de MSTIC : Mathématiques et Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication , en partenariat avec LaSTIG -Laboratoire en Sciences et Technologies de l'Information Géographique (laboratoire) depuis le 31-03-2016 .


  • Résumé

    La région de la Mejerda (Moyenne et basse) fait partie de la Tunisie septentrionale du domaine nord orientale « Zone des diapirs », cette zone est caractérisée par une géologie assez complexe dont la structuration est étroitement gouvernée par le réseau des failles multidirectionnelles et la dynamique halocinétique du Trias. Grâce à sa position et sa topographie, la région peut se développer en divers types d'économie. A présent, dans cette région se localisent des travaux d'importance économique et culturelle tels que barrages et infrastructures routières. Beaucoup d'aménagements qui ont été réalisés dans cette zone n'ayant pas pris en compte les spécificités du milieu physique et qui ont conduit à des dégâts irréversibles : le bombement des structures salifères et leurs érosion régressive sur les infrastructures notamment sur le réseau routier et autoroutier, glissements de terrain, inondations catastrophiques en zone urbaines, mais aussi envasement des barrages. Le sujet proposé a pour but de focaliser sur les géorisques aux abords de la Mejerda et l'analyse des causes de ces risques en mettant en évidence d'un certain nombre d'applications concernant les glissements des terrains, les extrusions salifères, le réseau autoroutier, alinisation des eaux d'oued Mejerda et la néotectonique au l'entour de la moyenne Mejerda. La réalisation d'un système d'alerte précoce et de documents géo-cartographiques multi sources destinées à attirer l'attention des aménageurs sur les dangers potentiels ou réels, présentés par certaines portions du territoire en relation avec la nature et les particularités des terrains. Le projet propose une méthodologie basée sur une approche s'appuyant sur l'utilisation de géoradar et une base des données cartographie et une analyse multi-sources et transdisciplinaire pour aboutir à un inventaire exhaustif et une meilleure caractérisation des indices et des facteurs de ces géorisques. L'approche méthodologique adoptée se fonde sur l'application de géoradar, l'exploitation d'images satellites et une analyse morphostructurale et néotectonique pour l'inventaire, l'analyse des mouvements de masses et la genèse des structures salifères ainsi que leurs impacts sur les différentes infrastructures environnantes. Les résultats attendus à partir de ce projet sont : 1. Cartographier les zones potentiellement instables à travers toute la région d'étude. 2. Construction d'une base des données sous SIG, télédétection et géoradar contenant les aspects morphostructuraux et tectoniques de cette région. 3. Réaliser des cartes des géorisques qui donnent une réponse appréciable sur les zones instables notamment sur le réseau routier et autoroutier. 4. Prendre en considération certains éléments géologiques (les structures salifères) et morphologiques tels les phénomènes géodynamiques, les différents processus d'instabilités des versants et l'activité néotectonique qui vont être appliqué aux plans d'aménagements dans les années qui viennent de la région de la Mejerda. 5. Création d'un système d'alerte précoce aux géorisques permet une surveillance en temps réel et une plus grande préparation, et d'achever à un inventaire exhaustif et une meilleure caractérisation des indices et des facteurs d'instabilité. Objectifs principaux : - Faire un couplage entre la géologie et la géomatique et le géoradar pour attirer l'attention des constructeurs sur les géorisques et dangers présentés par certaines portions du tracé d'autoroute. - Réaliser d'u système d'alerte précoce des géorisques et les risque lié à l'eau et d'une base des données multi source de la région destinées à bien comprendre la particularité et la complexité des structures géologiques sous l'effet de l'explosion démographique ainsi l'important développement économique.

  • Titre traduit

    early warning system , geomatics , and geohazard risks related to water in the middle and lower valley of the Mejerda


  • Résumé

    The region of Mejerda (Medium and low) is part of the Northern Tunisia North Eastern area "diapirs Zone", this area is characterized with a fairly complex geology whose structure is closely governed by the network of faults and multidirectional dynamics halokinetic Triassic. The area is called in the coming years to an urban expansion as well as launching of large projects (such as dams and road infrastructure) and economic development (industrial megaprojects installation, urban development, the investment in the cultural and ecological tourism ...). Many amenities have been made in this area had not taken into account the specificities of the physical environment (the impact of salt structures, morphostructure and lithological heterogeneity of the region) leading to irreversible damage especially on roads and highways, landslides, floods in urban area but also siltation of dams. The proposed subject is designed to focus on geohazards near the Mejerda and causes of these risks analysis highlighting a number of applications treating landslides land, extrusions saliferous, the motorway network, flood Oued Mejerda and neotectonics around Moyenne Mejerda. The implementation of geo-cartographic multi sources designed to attract the attention of planners on potential or actual dangers presented by certain parts of the territory in connection with the nature and particularities of the land. The project suggests a methodology based on an approach relying on the use of ground penetrating radar and a basis for cartographic data and a multi-disciplinary analysis and sources to arrive at a comprehensive inventory and better characterization of the indices and factors of these geohazards. The methodological approach adopted is based on the application of ground penetrating radar, exploitation of satellite imagery and analysis Morphostructural neotectonics for inventory, analysis of mass movements and genesis of salt structures and their impact on different surrounding infrastructure. The results expected from this project are: 1. Mapping the potentially unstable areas throughout the study area. 2. Construction of a database in GIS, remote sensing and ground-penetrating radar containing morphostructural and tectonic aspects of this region. 3. To carry out geohazard maps that provides a significant response to the unstable areas including the roads and highways. 4. Consider some geological features (salt structures) and morphological geodynamic phenomena such as, the different processes of instability of the slopes and neotectonic activity that will be applied to plans facilities in the coming years of the region Mejerda Main objectives: - Make a coupling between geology, geomatics and ground penetrating radar to attract the attention of manufacturers on geohazards and hazards of certain portions of the highway path. - Achieve multi database source of the region to understand the particularity and complexity of geological structures under the impact of the population explosion and the important economic development.