La liquidité et ses crises : approches en termes d'information

par Gaetan LE QUANG

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Laurence Scialom.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec EconomiX - UMR 7235, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 22-07-2016 .


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est d’étudier la question de la liquidité sous l’angle de l’information. En effet, quelle que soit l’approche retenue (sociologique ou économique), la question de la liquidité semble intrinsèquement liée à la fois à la façon dont l’information est produite sur les marchés financiers et à la manière dont les agents reçoivent et traitent cette information. A cet effet, je m’intéresse, en particulier, au rôle joué par la comptabilité et par le travail d’évaluation conduit par les agences de notation sur la liquidité et la stabilité financière. Pour ce faire, je m’inspire de deux méthodologies relevant de disciplines différentes. D’une part, j’emprunte à la sociologie et, en particulier, aux études sociales de la finance, les concepts de "performativité" et d’"artefacts cognitifs" pour rendre compte de la manière dont les connaissances produites sur les marchés financiers façonnent en retour ces marchés. D’autre part, j’emprunte la méthode des jeux de coordination en information imparfaite (global games) à l’économie pour rendre compte du fait que la question de la liquidité est intrinsèquement liée à celle de la coordination des acteurs et donc à la nature de l’information que ces derniers ont en leur possession.


  • Pas de résumé disponible.