Dynamique des Relations Mythiques et Archétypales dans le Cinéma Iranien

par Ayda Tatari

Projet de thèse en Histoire des sciences et des techniques

Sous la direction de Sylvie Dallet.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Cette recherche est intitulée: "Dynamique des Relations Mythiques et Archétypales dans le Cinéma Iranien" . Il est évident que pour étudier dans ce demain l'intérêt personnel est inévitable, mais ce qui a attiré la chercheuse vers le choix de ce sujet est le manque d'un exemplaire complet sur l'analyse des mythes et des archétypes dans le cinéma iranien. Il y a beaucoup d'hypothèses dans le demain de la mythologie, les exemples mythiques sont plus; mais en effet, il y a peu d'hypothèses et d'exemples dans un demain plus local et plus pratique. À l'exception de ce dernier, probablement cette sorte de lecture dans le champ du cinéma (qui est certes une fenêtre, ce pendant petite, qui donne sur la réalité de la vie des iraniens) peut tracer la source de plusieurs comportements mélangés à la culture iranienne dans notre passé mythique de sorte qu'il résulte à un certain changement; généralement il est très difficile de trouver des solutions pour quelques croyances culturelles étranges et il faut qu'on commence des racines. La lecture mytho-archétypique d'un courant culturel comme celui du cinéma peut nous révéler que comment dans l'époque présent de vitesse et de folie, le peuple d'un pays comme celui de l'Iran, - pleines de contradictions culturelles, sociales, politiques, religieuses et ethniques- est encore lié bien fortement à son antécédent culturel. Dans le cinéma iranien qui souffre de beaucoup de manques, la place des recherches sérieuses est vraiment vide. (Il est important de savoir qu'il n'y a pas de disciplines en Iran comme les études du cinéma et la littérature au cinéma ces formations sont très neuves dans l'atmosphère académique en Iran. Il est évident que les ressources financières très limitées des artistes et de l'industrie du cinéma comme cinématographes, critiques et particulièrement des scénaristes, aussi le manque de la connaissance sur le trésor de la littérature persane multiplieront des problèmes. Bien que cette recherche critique mythologiquement et archétypique-ment les films tournés en Iran, elle indiquera les sens et les personnages mythiques qui pouvaient exister dans le cinéma de ce pays mais malheureusement ils n'existent pas. En espérant que cette recherche sera une clé pour entrer dans l'univers mythique; ce qui était moins considéré dans le monde de la mythologie et très peu considéré dans le monde du cinéma.

  • Titre traduit

    Dynamics of Mythical and Archetypal Relations in the Iranian Cinema


  • Résumé

    This research is entitled "Dynamics of Mythical and Archetypal Relations in the Iranian Cinema". Obviously tomorrow to study in this self-interest is inevitable, but what attracted the researcher to the choice of this topic is the lack of a complete copy of the analysis of myths and archetypes in Iranian cinema . There are a lot of assumptions in the future of mythology, mythical examples are; but in fact, there are few examples of assumptions and tomorrow in a more local and more convenient. With the exception of the latter, probably this sort of reading in the field of cinema (which is certainly a window, while small, overlooking the reality of life of Iranian) can trace the source of several behaviors mixed with Iranian culture in our mythical past so it results in a change; generally it is very difficult to find solutions for some strange cultural beliefs and we have to start from the roots. The myth-archetype reading of a cultural movement as the cinema can reveal to us how that in this era of speed and madness, the people of a country such as Iran - full of cultural contradictions, social , political, religious and Ethnic- is still strongly bound well to its cultural history. In Iranian cinema suffers from many shortcomings, instead of serious research is really empty. (It is important to know there are no disciplines in Iran such as film studies and cinema literature these formations are very new in the academic atmosphere in Iran. It is obvious that the very limited financial resources of the artists and the film industry as filmmakers, critics and writers especially, also the lack of knowledge about the treasure of Persian literature multiply problems. Although this critical research and methodological archetypal films shot in Iran, it will indicate the direction and mythical characters that existed in the cinema of this country but unfortunately they do not exist. Hopefully this research will be a key to enter the mythical universe; which was less regarded in the world of mythology and little regarded in the world of cinema.