«Gestion du personnel masculin, féminin après la deuxième guerre mondiale» Étude du cas: «Société Générale»

par Elena Khitraya

Projet de thèse en Sociologie, anthropologie, démographie

Sous la direction de Catherine Omnes-lescure.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec Laboratoire Professions, Institutions, Temporalités (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Notre thème : «Gestion du personnel masculin, féminin après la deuxième guerre mondiale au sein de la Société Générale » est motivé par une double évolution, d'une part, le rôle primordiale de secteur bancaire dans cité, d autre part, l'évolution et la place significatives de la gestion du personnel ( recrutement, formation , conditions de travail etc....) au sein de ce même secteur en perpétuel mutations. Nous montrons que l'évolution de système bancaire a conduit à des changements radicaux dans les métiers exercées au sein des établissements bancaires. Par conséquent, ces changements ont bouleversés les caractéristiques de recrutement du personnel, autrement dit, il y a bien, une corrélation positive entre le développement de système bancaire et la gestion du personnel. Donc la gestion de ressources humaines de la banque traduit l'apparition des nouveaux métiers, un besoin de formation pour s'adapter aux nouveaux enjeux, en France, beaucoup de travaux ont déjà traité ces sujets lies à la sociologie, l'emploi dans le secteur bancaire, les rapports sociaux, c'est pour cella que nous pensons que notre travail aurait éventuellement comme nouveauté, la capacité de coordonner les étapes d'évolutions des métiers des banques et la féminisation du secteur, il nous y apparu très important de comprendre si les femmes ont tiré profil de la modernisation continue des métiers des banques, les postes occupées, les tachées attribuée, en une question : Est-ce que l'évolution des banques a facilité la féminisation du secteur bancaire ? Pour mieux illustrer ce mécanisme dans un secteur aussi vaste que celui des banques, nous avons choisi de se focalisé sur une étude spécifique, la Société Générale dans les années cinquante à Paris. L'objectif de ce travail d'une part c'est de savoir quelles sont les critères prise en compte pour engager du personnel au seine de la Société Générale après la deuxième guerre mondiale en mettant en exergue la comparaison entre les femmes et les hommes, et d'autre part c'est de voir les conditions du travail dont ils opèrent. En effet, la démarche consiste à tirer des conclusions sur le processus du recrutement et d'intégration des femmes dans la Société Générale en comparaison à celle des hommes durant la période post deuxième guerre et les conditions de travail, l'environnement dans lequel les employés vivent sur leur lieu de travail qui comprennent la pénibilité et les risques du travail effectué. Notre thèse se propose d'approfondir le sujet via l'étude de cas de la Société Générale qui semble parfaitement approprie et très intéressante pour les déférents atouts que la banque présente, un recrutement diversifier et volumineux durant la période d'étude, sa résistance aux crises économique et financière qui peuvent éventuellement avoir des effets sur notre objet de recherche (licenciement, pression sur les travailleurs …etc). Nous estimons que loin d'être une évolution, la féminisation de secteur bancaire traduit, une dégradation de la division de travail, les femmes occupaient des postes routinier, fatiguant, pénible notamment à cause du bruit des machines. Il ne demande aucune initiative mais une attention soutenue… Après quelques années de travail au sein du service mécanographie, nombre de femmes demandent à être mutées dans d'autres services à cause de la tension nerveuse et du bruit.

  • Titre traduit

    "Personal management after the second world war" Study Case: «Société Générale»


  • Résumé

    Our theme: "Personal management after the Second World War in the Societe Generale" is motivated on the one hand, the crucial role of the banking sector, the evolution and the significant role of personnel management (recruitment, training, working conditions etc ....). We show that the evolution of the banking system led to radical changes in the professional banking institutions. Therefore, these changes have upset the recruitment of staff characteristics, in other words, there is indeed a positive correlation between the development of the banking system and personnel management. So the bank's human resources management reflects the emergence of new professions, a need for training to adapt to new challenges. In France, a lot of work has been already done, it related to sociology, employment in the banking, social relations, we believe that our work would be eventually like novelty, the ability to coordinate the steps of changes in job banks and the feminization of the sector, there appeared to us very important to understand if women have drawn profile of the ongoing modernization of bank trades, positions occupied, assigned stained by a question: Does the banks'a changing facilitated the feminisation of the banking sector? To illustrate this mechanism in such a vast sector like banks, we chose to focus on a specific study, Société Générale in the fifties in Paris. The objective of this work on the one hand is to know what are the criterias to hire staff to the Société Générale after World War II, and the comparison between women and men, and secondly is to see the conditions of the work. Indeed, the approach is to draw the process of recruitment and integration of women in Société Générale in comparison to men in the post WWII period and working conditions, the environment in which employees live at their place of work including the hardship and risks at work. The case of Société Générale seems perfectly appropriate and interesting for studing, because of its resistance to financial and economic crises that may eventually affect our search object. We believe that far from being an evolution, banking feminization reflects a deterioration in the division of labor, women held routine posts, tiring, tedious especially because of machine noise. It requires no initiative but sustained attention ... After a few years of work in the machine processing services, many women need to be mutated in other services due to nervous tension and noise.