Le strip-tease au Japon : interaction symbolique dans le rituel érotique ; une enquête sur le processus de légitimation réciproque entre les stripteaseuses et leurs clients.

par Sacha Demazy

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Philippe Combessie.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec Sophiapol EA 3932, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 22-07-2016 .


  • Résumé

    À partir d’un terrain qui s’effectue depuis plusieurs années au Japon, cette thèse a pour objet l’analyse socio-anthropologique des interactions qui se produisent entre les acteurs des théâtres de strip-tease (stripteaseuse et client-spectateur), au cours du rituel érotique se poursuivant par surcroît sur la toile. L’approche socio-anthropologique, elle, permet de mettre en lumière les particularités de la socioculture japonaise en matière d’érotisme, dont les codes, une fois mis en scène dans les théâtres de strip-tease, participent à l’élaboration de personnages qui favorisent la création d’un lien avec la conscience collective. Pour ce qui est de la méthodologie, cette étude s’appuie, d’une part, sur les données recueillies auprès de stripteaseuses, de tenanciers de théâtres et de certains clients, et d’autre part, sur l’observation de plusieurs dizaines de spectacles mis en scène dans différents strip-clubs. Enfin, l’un des objectifs de cette thèse est de montrer le lien existant entre le capital de virilité du client et la reconnaissance affective de la stripteaseuse, qui se noue à partir de l’échange de dons et se consolide dans un processus de légitimation réciproque.


  • Pas de résumé disponible.