Politique d’austérité et réduction du ratio de dette publique, les conditions du succès.

par Benjamin Egron

Projet de thèse en Economie

Sous la direction de Valerie Mignon.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec EconomiX - UMR 7235, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 21-07-2016 .


  • Résumé

    Les forts niveaux de dette publique ainsi que les engagements européens ont contraint les pays à mener des politiques d’austérité budgétaire dans le but d’assainir les finances publiques. Cependant, les résultats de telles politiques sont fortement contrastés. La question de l’efficacité des politiques d’austérité et leur capacité à réduire le ratio de dette publique se pose donc naturellement. L’objectif premier de cette thèse sera d’expliquer pourquoi nous observons une telle hétérogénéité dans l’efficacité des politiques d’austérité entre les pays et dans le temps. Les deux pistes majeures développées afin de traiter cette problématique seront : (i) la contra-cyclicité des multiplicateurs budgétaires et (ii) les interactions des politiques budgétaires entre pays. À chaque fois nous mobiliserons l’outil économétrique adapté, à savoir, les modèles VAR à changement de régime ainsi que l’économétrie spatiale. Une fois ce premier objectif atteint, nous nous attacherons à la construction d’un modèle théorique (type DSGE) faisant apparaitre des multiplicateurs contra-cycliques. L’étude d’un tel modèle nous permettra le cas échant de formuler des recommandations de politiques publiques, ce qui conclura l’ensemble de la thèse.


  • Pas de résumé disponible.