Ce que les genres du cinéma font au roman contemporain. Formes et représentations du western et du film noir chez les romanciers des domaines français et anglo-saxon depuis 1980

par Laurence Riu (Comut)

Projet de thèse en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Yves Landerouin.

Thèses en préparation à Pau , dans le cadre de École doctorale sciences sociales et humanités (Pau, Pyrénées Atlantiques) depuis le 21-09-2015 .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l’examen de l’influence de deux genres cinématographiques populaires, le film noir et le western, sur le roman français et anglo-saxon à partir du début des années 1980. Le corpus réunit des écrivains contemporains français (Patrick Chatelier, Jean Echenoz, Christine Montalbetti, Tanguy Viel), anglais (Martin Amis, Angela Carter) et américains (Paul Auster, Robert Coover). Leur production romanesque porte en effet l’empreinte du cinéma : l’on observe entre le code cinématographique et le code littéraire un jeu d’échanges, de transactions et d’influences, complexifié ici par la présence de marqueurs génériques et de situations topiques du film noir, du western. Il s’agit d’envisager les effets produits par cette reprise générique sur le dialogue intersémiotique entre roman et cinéma. Dans cette relation au genre cinématographique – qu’elle soit ludique, parodique ou critique – et à son esthétique, le roman contemporain se voit renouvelé.


  • Pas de résumé disponible.