Les lacs alpins, des espaces publics ? Le « droit au lac » face aux restrictions d'accès aux rives lacustres. Etude comparée France, Suisse, Italie.

par Alice Nikolli

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Christophe Gauchon.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences et ingénierie des systèmes, de l'environnement et des organisations (Chambéry) , en partenariat avec Environnement, Dynamiques et Territoires de la Montagne (laboratoire) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse s'intéresse à plusieurs lacs alpins en France, en Suisse et en Italie au prisme de la notion d'espaces publics. Il ambitionne de questionner leur fonction récréative, en lien avec un désir de nature croissant au sein de la société urbaine, et leur capacité à demeurer ou à (re)devenir des espaces accessibles, face aux restrictions d'accès qui les affectent. Parmi ces restrictions d'accès, la propriété privée des terrains riverains des lacs est la principale, mais des enjeux de protection de l'environnement et d'offre commerciale se posent également. Dans ce contexte de restrictions, les revendications pour un accès élargi aux rives lacustres se multiplient, portées en particulier par des associations citoyennes et/ou environnementales. Ces revendications d'un « droit au lac » mènent à une crise sociale dont l'intensité est variable d'un lac à un autre. Ce projet de thèse s'articule autour de trois axes de recherche : (i) déterminer la part de la propriété foncière et celle de la régulation concrète des accès dans les modalités de partage de l'espace riverain ; (ii) analyser la crise sociale suscitée par la revendication du « droit au lac » et sa variabilité spatio-temporelle ; (iii) étudier les pratiques et les représentations des habitants de l'espace lacustre, pour saisir leur conception du droit au lac.

  • Titre traduit

    Alpine lakes as public spaces ? The "right to the lake" facing lakeshores access restrictions. A comparative study between France, Switzerland and Italy.


  • Résumé

    This PhD project focuses on various alpine lakes in France, Switzerland and Italy and considers them as public spaces. It aims at interrogate their recreational function, in a context of growing desire of nature within society, and their capacity to stay or become accessible spaces, despite the fact they face many access restrictions. Among these restrictions, the private property of the lakeshores is the most important, but environmental protection and commercial offer are also at stake. In this context of access restrictions, an extended access to the lakeshores is more and more claimed, especially by citizens' and/or environmental associations. These claims for a “right to the lake” imply a social crisis, which can be more or less intense within different lakes. This PhD project revolves around three main research axes: (i) determinate the role of land property and of concrete regulation of access in the way space is shared within society; (ii) analyze the social crisis implied by the claims for a right to the lake and its space-time variability; (iii) study the practices and perceptions of lake space inhabitants, in order to seize how they considered the right to the lake.