Les carbonatites d'Ihouhaouène (terrane de l'In Ouzzal, Nord Ouest du Hoggar) : Imagerie, fractionnement des terres rares et relation avec les granulites.

par Asma Djeddi

Projet de thèse en Géosciences

Sous la direction de Fleurice Parat et de Khadidja Ouzegane.

Thèses en préparation à Montpellier en cotutelle avec l'Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec GM - Géosciences Montpellier (laboratoire) et de Manteau et Interfaces (equipe de recherche) depuis le 29-11-2015 .


  • Résumé

    Les complexes de carbonatites et roches alcalines associées constituent des gisements majeurs de terres rares à l'échelle mondiale. La caractérisation minéralogique et géochimique multi-élémentaire de gisements carbonatitiques comme celui d'Ihouhaouène (terrane de l'In Ouzzal, Nord-Ouest du Hoggar), à potentiel minier, constitue un enjeu stratégique de première importance. La région d'Ihouhaouène est très originale par la présence de nombreux massifs de carbonatites qui affleurent systématiquement associés à des fénites au contact de granulites. Plus particulièrement, ce complexe carbonatitique se distingue des complexes habituellement rencontrés dans le monde, qui sont de type annulaire, par leur forme linéaire en relation avec leur mise en place le long de grandes zones de cisaillement. L'approche combinée pétrologie-minéralogie et géochimie multi-élémentaire et multi-échelle des minéraux et roches aura pour but (1) de déterminer les concentrations en terres rares des minéraux magmatiques et leur distribution à haute température (équilibre de phases, fractionnement des terres rares), de définir les conditions de cristallisation et contraindre ainsi les processus mantelliques/métasomatiques et magmatiques à l'origine des carbonatites, et (2) de déterminer le fractionnement des terres rares entre les minéraux magmatiques primaires et les minéraux secondaires (basse température) et identifier les différences de comportement et la redistribution des terres rares légères, moyennes et lourdes lors des réactions sub-solidus (processus d'exsolution, remobilisation hydrothermale et altération supergène). Cette approche offrira une meilleure compréhension des mécanismes d'enrichissement en terres rares et pourra servir de guide à la prospection, notamment en ce qui concerne le fractionnement entre terres rares lourdes et légères. L'In Ouzzal est une zone clé pour l'imagerie multispectrale et idéale pour l'utilisation des outils modernes de télédétection. Le doctorat vise non seulement à cartographier à différentes échelles (1/10 000 à 1/50 000) les complexes de carbonatites d'Ihouhaouène et les formations granulitiques encaissantes mais aussi, par le traitement des images satellites radars et Landsat, à découvrir de nouveaux gisements en raison du signal des éléments tels que K, U et Th, très caractéristiques des carbonatites et des roches alcalines associées. L'objectif sera aussi de comprendre l'influence des structures lithosphériques héritées, comme les grandes failles, sur les processus de mise en place des carbonatites et les processus d'enrichissement en éléments utiles.

  • Titre traduit

    Carbonatites of Ihouhaouène (terrane of Ouzzal, North West of Hoggar): imagery, fractionation of rare earth elements and relation with granulites.


  • Résumé

    Ihouhaouene area (In Ouzzal terrane, Hoggar, South Algeria) is exceptional by numerous carbonatite complexes systematically associated to fenites at their straightward contact with UHT granulites. They constitute one of the oldest carbonatite known which is emplaced at c. 2 Ga (U- Pb, zircon) within the granulites. These carbonatites are original since they are associated with silica – saturated fenites and present a very uncommon mineralogy with wollastonite, allanite and quartz. The combined approach petrology-mineralogy and multi-element geochemistry and multi-scale minerals and rocks will aim (1) to determine the concentrations of rare earth elements in magmatic minerals and high temperature distribution (phase equilibrium fractionation of rare earh elements).