Implantation de gares ferroviaires et recomposition spatiale. Études historiques et morphologiques sur les sites des gares du « Grand Paris ».

par Selma Brinis

Projet de thèse en Geographie

Sous la direction de Karen Bowie.

Thèses en préparation à Paris 1 en cotutelle avec l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris La-Villette (Paris) , dans le cadre de Géographie de Paris espaces, sociétés, aménagements depuis le 10-11-2015 .


  • Résumé

    Dans le cadre du projet de nouveau métro Grand Paris Express, de nombreuses études analysant les quartiers des futures gares ont été élaborées par l’Atelier Parisien d’Urbanisme et par la Société du Grand Paris, avec l'objectif de mieux comprendre les caractéristiques urbaines et sociodémographiques des sites des nouvelles gares. Cependant, les dimensions historiques et patrimoniales présentes sur ces sites sont peu prises en compte par les études en cours. Même si ces aspects sont évoqués dans la charte d’architecture et d’aménagement élaborée par la Société du Grand Paris, ils s’appuient sur des connaissances historiques et patrimoniales qui restent aujourd’hui peu développées . La présente thèse ambitionne ainsi d’enrichir les études en cours. Nous proposons d'une part de développer les connaissances historiques sur ces sites à travers des recherches documentaires et des analyses spatiales et morphologiques. D'autre part, nous souhaitons mettre en évidence le potentiel patrimonial existant dans leur périmètre. L’objectif de cette thèse est donc de contribuer, à travers les connaissances historiques et urbaines que nous apportons sur les sites des gares du Grand Paris, à la qualité de la réflexion sur les nouvelles compositions urbaines auxquelles elles donnent lieu.La présente recherche s’appuie sur une confrontation de connaissances issues de sources écrites avec une analyse morphologique et spatiale mobilisant une documentation iconographique et cartographique, dont la fonction est d'assurer une meilleure appréhension de l'histoire des évolutions techniques et architecturales des gares du Grand Paris et leur rapport avec les transformations urbaines qui se sont opérées sur leurs territoires. Ces connaissances permettront d'identifier sur la longue durée des typologies distinctes des rapports des gares avec leurs quartiers et leurs villes, et contribueront ainsi à une meilleure compréhension du mode de formation du contexte urbain dans lequel les opérations actuelles doivent prendre place. Au-delà, il s’agit de mettre en évidence les lieux de la mémoire, les éléments de patrimoine historique et les paramètres d’identité propres à chaque site.

  • Titre traduit

    Implantation of railway stations and spatial recomposition. Historical and morphological studies on the sites of the "Grand Paris" stations.


  • Pas de résumé disponible.