L'aventure dans les pratiques artistiques contemporaines

par Emilie Walsh

Projet de thèse en Arts plastiques

Sous la direction de Ivan Toulouse et de Toby Juliff.

Thèses en préparation à Rennes 2 en cotutelle avec l'Universite melbourn , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) depuis le 17-05-2016 .


  • Résumé

    Mon projet de recherche en Arts Plastiques se propose d’investiguer l’imaginaire et l’iconographie de l’aventure dans les pratiques artistiques contemporaines, ainsi que d’explorer les moyens plastiques qui permettent de mettre en forme visuellement une aventure. Travaillant en vidéo, photo, dessin et gravure, j’explore la culture visuelle de l’aventure ainsi que notre relation contemporaine avec elle. A travers ma pratique, je cherche à évaluer si l’aventure est toujours un paradigme valable au 21ème siècle, et à mesurer en quoi les pratiques artistiques actuelles réévaluent l’aventure dans un contexte post-colonialiste. L’analyse de la pratique curatoriale d’Okwui Enwezor, avec « Intense Proximité »1, me permet de centrer les questions sur l’aventure dans un contexte de globalisation et de disparition des distances. Si l’aventure n’est plus exactement possible dans sa version moderne aujourd’hui2, peut-être sommes nous rentrés dans l’ère de la post-aventure : empruntant à Nicolas Bourriaud le concept de post-production et d’art comme scenario3 ma pratique artistique utilise les scénarios de l’aventure comme matière première. Les différentes pratiques de re-enactment, post-production et ré-enchantement sont expérimentées dans ma recherche-création, où l’aventure est considérée comme une méthode.


  • Pas de résumé disponible.