Mathématiques, enseignement et modernité : Lieux et rhétorique des discours de mathématiciens, en France, dans les années 1950

par Aurélie Mabille

Thèse de doctorat en Histoire des sciences et des techniques

Sous la direction de Hélène Gispert et de Renaud D'enfert.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec Etude sur les sciences et les techniques (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Les discours de mathématiciens sur les questions d'enseignement sont une source privilégiée pour saisir leurs conceptions, alors explicitées, sur la modernité épistémologique, économique ou sociale, voire pédagogique de leur discipline et de son enseignement. Si les discours tenus au tournant du XXe siècle par les mathématiciens à l'occasion du grand mouvement de débats et de réflexions qui a accompagné la réforme des lycées de 1902 ont été l'objet de nombreuses études, il n'en est pas de même pour le second grand moment de réforme de l'enseignement des mathématiques au XXe siècle, celui de la réforme des mathématiques modernes. C'est en particulier le cas des années 1950 durant lesquelles le constat partagé d'une pénurie de scientifiques face à nécessité de moderniser le pays, la volonté affirmée de faire de la recherche une priorité nationale, la perspective d'une réforme générale de l'enseignement, et le renouvellement profond de champs scientifiques sont autant d'éléments qui contribuent à créer une dynamique favorable au développement et à la modernisation de l'enseignement des disciplines scientifiques en général, et des mathématiques en particulier.Il s'agira avec cette thèse de repérer les mathématiciens qui participèrent de cette dynamique, d'identifier les sphères dans lesquelles ils sont intervenus (la sphère savante et académique, la sphère des professeurs de mathématiques de l'enseignement secondaire, celle des acteurs politiques et économiques) et d'analyser les discours tenus et les rhétoriques.

  • Titre traduit

    Mathematics, teaching and modernity : places and rhetoric of mathematicians' discourses in France during the 1950's


  • Résumé

    Mathematicians conceptions about their discipline's modernity can be catch from the discourses where they express their ideas about what is mathematical teaching about and how it may be modern. At the beginning of the century as well as after the second World War, the reform movement of teaching created an occasion for them to elaborate these reflexions. Particularly during the fifty's, the necessarily adaptation of teaching is closely linked to the social transformations and the evolutions of the scientific work. Thus, the aim of my thesis is to identify the actors of this dynamic and to construct the map of ideological points of view about the modernity of mathematics and mathematical teaching.