Persistance à long terme des matières organiques dans les sols : caractérisation chimique et contrôle minéralogique

par Suzanne Lutfalla

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement

Sous la direction de Claire Chenu et de Pierre Barré.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement, Santé (2015-.... ; Paris) , en partenariat avec ECOSYS Écologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes (laboratoire) et de AgroParisTech (France) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 08-10-2012 .


  • Résumé

    L'objectif de ce projet de thèse est double, il s'agit d'une part d'étudier la nature chimique du carbone persistant en utilisant des techniques de caractérisation et d'autre part d'établir des relations entre minéralogie des sols et persistance des matières organiques dans les sols à l'échelle pluriannuelle à séculaire. Pour le premier axe (caractérisation chimique), on cherchera en particulier à : - Q1 : déterminer si le carbone persistant peut être isolé par oxydation chimique, - Q2 : étudier l'évolution de la diversité des matières organiques au cours du processus de persistance - Q3 : caractériser la nature des matières organiques persistantes (fonctions et composés) - Q4 : quantifier l'importance du Pyrogenic carbon (charbons) dans les matières organiques persistantes Pour le deuxième axe (contrôle minéralogique), on cherchera en particulier à : - Q1 : déterminer si les MO associées à différentes espèces minérales ont les mêmes temps de résidence - Q2 : identifier le mécanisme de protection : adsorption ou piégeage - Q3 : identifier la nature des matières organiques associées à différentes espèces minérales.

  • Titre traduit

    Long-term persistence of soil organic matter: chemical characterization and mineralogical control


  • Pas de résumé disponible.