Synergies urbaines : Un nouveau langage systémique pour la cohésion soutenable de la ville, le cas de Horch Beyrouth

par Joumana Stephan

Projet de thèse en Aménagement, architecture

Sous la direction de Philippe Potie.

Thèses en préparation à Paris Saclay en cotutelle avec l'Université Libanaise UL , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec Laboratoire de recherche de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles (laboratoire) et de Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    Notre projet répond à un besoin croissant dans les villes contemporaines à définir la liaison entre l'architecture et l'espace public vert. Dans un cadre de travail orienté vers l'écologie urbaine, nous visons comprendre le fonctionnement de l'espace public à Beyrouth, et saisir la possibilité de trouver des solutions aux problèmes existants sous la lumière de l'approche systémique. Entre autres, le bâti et le vide, l'intérieur et l'extérieur, le privé et le public, sont toutes des figures architecturales duelles qui peuvent servir comme outils de retissage urbain. L'étude de cas choisie est la zone de Horch Beyrouth et les trois quartiers qui l'entourent: Badaro, Qasqas et Chiah à Beyrouth. Cela incite l'étude du thème de l'architecture et de la complexité, le renforcement des liens, des relations et des connections ce qui pourrait être le facteur crucial du développement architectural durable à Beyrouth, comme à toute autre ville du monde.

  • Titre traduit

    Urban synergies : A new systems language for the sustainable cohesion of the city, the case of Horsh Beirut


  • Résumé

    Our project addresses a growing need in contemporary cities to define the link between architecture and green public spaces. In a framework oriented towards urban ecology, we aim to understand the complexity of public spaces in Beirut and the ability to find solutions to existing problems in the light of the systemic approach. Among others, the built and the vacant, the inside and the outside , the private and the public, are all dual architectural figures that can serve as urban re-weaving tools.Ranging from the study of the concept of links, relationships and connections could be the crucial factor towards a sustainable architectural development. The case study is the Horch Beyrouth area and three surrounding neighbourhoods: Badaro, Qasqas and Chiah. This incites studying the concept of Architecture and Complexity, the strengthening of the links, the relations and the connections, which could be the crucial factor of the sustainable architectural development in Beirut, and in every other city around the world.