Développement de nouvelles méthodes de surveillance des souches "Beijing" de Mycobacterium tuberculosis et leur applications dans les républiques de l'ex-URSS.

par Jesutondin bernice Klotoe

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Christophe Sola.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Structure et Dynamique des Systèmes Vivants (Gif-sur-Yvette, Essonne) , en partenariat avec Institut de Biologie Intégrative de la Cellule (I2BC) (laboratoire) , Infection génétique évolution des pathogènes émergents (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-11-2015 .


  • Résumé

    La transmission des souches de Mycobacterium tuberculosis multirésistantes et ultra-résistante au sein des pays émergents, en Afrique et en Asie, en Amérique latine, et dans les pays de l'ex-URSS constitue un problème de santé publique mondial. Il est donc essentiel de développer des méthodes économiques et à haut-débit pour le contrôle des maladies infectieuses et la surveillance de ces souches. Actuellement, la génomique appliquée au diagnostic et à la surveillance permet de développer des méthodes puissantes, très innovantes, et économiquement viables pour obtenir à la fois un diagnostic infra-spécifique, une prédiction génétique de la résistance aux anti-tuberculeux, et une mesure indirecte, par la détermination de l'existence ou non de souches en grappes du risque d'extension d'épidémie. Notre projet de thèse, consistera : (1) inventer et développer de nouvelles méthodes dans ce domaine, plus spécifiquement pour caractériser les souches « Beijing », un groupe génétique de bacilles tuberculeux, particulièrement virulent, homogène, et adapté à la résistance. (2) à effectuer des études d'épidémiologie moléculaire dans des pays à bacilles multirésistante (Kazakhstan en premier lieu), (3) à effectuer des transferts technologiques et méthodologiques vers ces pays tout en promouvant les intérêts économiques français.

  • Titre traduit

    Development of new methods of monitory strains "Beijing" of Mycobacterium tuberculosis and their applications in republique Ex-URSS.


  • Résumé

    MDR and XDR Mycobacterium tuberculosis clinical isolates transmission within emerging countries in Asia, Africa, Latin America and former USSR- republics, is a global threat for public health ; it is therefore essential to develop high-through put cost-effective methods to control and survey these isolates. Today, genomics can be applied to get simultaneously, diagnostics and control of infectious diseases through monitoring of MDR and XDR-TB transmission, infra-specific molecular diagnostics and drug-resistance prediction, and an indirect measure of emergence or expansion of outbreaks. Our PhD project will consist in : (1) invent and develop new methods in this field, more specifically to characterize the « Beijing » group of strains. Indeed, This group is among the most virulent, the most homogeneous and the most adapted to virulence. (2) to perform molecular epidemiological studies in countries with high prevalence of MDR-TB (starting by Kazakhstan) (3) to transfer technology and methods towards these countries, while promoting national economical assets.