Matérialiser l’esprit ? Héritage cartésien, métaphysique et science du cerveau.

par Hortense De Villaine

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Denis Forest.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec IREPH - Institut d'Etudes et de Recherche Philosophique, Laboratoire (laboratoire) depuis le 28-10-2015 .


  • Résumé

    La figure de Descartes est omniprésente dans les ouvrages de vulgarisation neuroscientifique actuels. Il est souvent critiqué, pour avoir formulé une thèse dualiste puissante et solidement enracinée. Il est parfois loué, en raison de son travail scientifique et de son explication mécaniste du fonctionnement du corps. Cette double réception est à la fois le fruit d’une construction récente et d’une longue histoire de mobilisation des thèses cartésiennes. D’une part, on assiste dans les textes de neurosciences contemporains à la constitution d’une adversité radicale, Descartes incarnant par excellence un mode de pensée que les scientifiques souhaitent combattre. D’autre part, il prend parfois les traits d’un précurseur prestigieux, ayant, par son mécanisme, posé les fondements d’une matérialisation de l’esprit. Or, ces deux images se retrouvent, bien que de manière différente et plus complexe, dans la physiologie cérébrale du XIX° siècle. L’objet de cette thèse est donc d’étudier les différents types de mobilisation de Descartes dans les sciences du cerveau, à partir du XIX° siècle, c’est-à-dire à partir du moment où les sciences expérimentales s’emparent de la question de l’esprit. Il s’agit d’une part d’un travail d’histoire de la philosophie, visant à remettre en perspective historique les réceptions actuelles de Descartes dans le domaine des neurosciences, tout en mettant au jour les évolutions et les spécificités de chacune d’elles. D’autre part, il importe de considérer les fonctions de ces mobilisations, en mettant au jour les enjeux auxquels elles répondent, notamment en termes de diffusion d’une doxa matérialiste, et en analysant les différents problèmes philosophiques qu’elles peuvent soulever.


  • Pas de résumé disponible.