Les constructions exeptives dans l'interface sémantique-syntaxe de l'arabe et du français (étude contrastive)

par Mohamed Galal Abdelwahab Moustafa

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Sylvain Kahane, Dina El Kassas et de Adli Abdel Ra'ouf.

Thèses en préparation à Paris 10 en cotutelle avec l'Université de Sohag , dans le cadre de École doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec MoDyCo, Laboratoire (laboratoire) depuis le 12-10-2015 .


  • Résumé

    La présente recherche s’intéresse au phénomène de l’exception au sein de deux langues : l’arabe et le français. L’étude sera menée dans le cadre de la théorie Sens-Texte [TST], plus particulièrement l’interface sémantique-syntaxe de la Grammaire d'Unification Sens-Texte [GUST]. Notre objectif est de décrire formellement les constructions exceptives en arabe et en français dans l’interface sémantique-syntaxe, tel préconisé par le formalisme [GUST] et de mener une réflexion comparatiste – contrastive sur l’exception en arabe et en français. Selon nos connaissances, le traitement formelle de l’exception dans une perspective contrastive arabe-française n’a pas été mené auparavant d’où l’originalité de l’étude. Un langage formel présente l’avantage de permettre la description des langues naturelles de façon logique et calculable. La thèse s’organisera en cinq parties, outre l'introduction et la conclusion. La première partie présentera les fondements théoriques et méthodologiques de notre approche. Les deuxième et troisième parties seront consécutivement consacrées à l’étude des constructions de l’exception en arabe puis en français. Dans la quatrième partie, notre objectif sera de modéliser les représentations sémantiques et syntaxiques des constructions exceptives en [GUST]. Finalement, dans la cinquième partie, nous effectuerons une étude contrastive des constructions exceptives entre l’arabe et le français.

  • Titre traduit

    Exceptive constructions in the semantic-syntactic interface of Arabic and French (A contrastive study)


  • Résumé

    This research takes an interest the phenomenon of exception within two languages: Arabic and French. The study will be conducted under the Meaning-Text Theory [MTT], and particularly in the semantic-syntactic interface of Meaning-Text Unification Grammar’s [MTUG]. Our aim is to formally describe the exceptive constructions in Arabic and in French in the in the semantic-syntactic interface, as advocated by the formalism [MTUG] and conduct a comparative – contrastive reflection on the exception in Arabic and in French. According to our knowledge, the formal treatment of exception in an Arabic-French contrastive perspective has not previously been carried where the originality of the study. A formal language has the advantage of allowing the description of natural languages in logic and calculable way. The thesis will be organized into five parts furthermore an introduction and a conclusion. The first part will present the theoretical and methodological foundations of our approach. The second and third parts will be devoted to consecutively to study the constructions of exception in Arabic then in French. In the fourth part, our objective is to model the semantic and syntactic representations of exceptive constructions in [MTUG]. Finally, in the fifth section we will make a contrastive study of exceptive constructions in Arabic and French.